Sud du pays : plusieurs espèces sauvages disparues


Certains animaux sauvages ont disparu dans le sud du pays. La destruction de leurs habitats et le braconnage en sont à l’origine d’après les experts de l’environnement, à l’occasion de la journée internationale dédiée à la protection de l’environnement, célébrée le 5 juin de chaque année.



Par: Isanganiro , jeudi 6 juin 2019  à 18 : 03 : 48
a

Les lions, les léopards, les éléphants, les girafes, certaines espèces d’antilopes, les hyènes, les lycaons, les pangolins, les rhinocéros, les phacochères et biens d’autres animaux n’existent plus dans les forêts et vallées du sud du Burundi. Il en est de même pour les grues couronnées, les canards sauvages, les vautours, les grands calaos, etc.

Certains ont été victimes du braconnage avant son interdiction en 1976. D’autres ont fui notamment vers la Tanzanie ou leur habitat est préservé. La pression démographique a rétréci la superficie du monde sauvage, fait remarquer Léonidas Nzigiyimpa, président de l’association « Conservation et Communauté de Changement.

Selon ce protecteur de l’environnement, l’habitat constitué notamment des réserves de Vyanda et de Rukambasi en disparition doit être restauré. Il souhaite aussi l’aménagement d’autres sites favorables à la réintroduction des espèces disparues. Léonidas Nzigiyimpa reste convaincu que de telles initiatives pourront contribuer à booster le secteur du tourisme au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

103 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Bientôt la reconstruction du barrage hydro-agricole



a

Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?



a

Rumonge : neuf ans après, la jacinthe d’eau toujours présente à Rumonge



a

Bujumbura : diminution de la production de poisson, des parlementaires s’interrogent



a

Bururi : Des agriculteurs attendent toujours de l’engrais payé



a

Bujumbura : Le dépotoir de Buterere sera bientôt transféré à Muzinda



a

Rumonge : Kanyenkoko, victime des inondations



a

Edito : Bujumbura disparait à petit feu



a

Bujumbura : la colline Uwinterekwa menacée des fissures



a

Muyinga. Des habitants s’organisent pour parer au ravinement continu des rues





Les plus populaires
Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 19 %)

Aménagement de la déviation sur la Muguruka, il faudra encore attendre,(popularité : 19 %)

La Route Nationale 3 de nouveau coupée,(popularité : 18 %)

La météo de nouveau fâchée contre Buyengero et Rumonge,(popularité : 18 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 17 %)

TBC : plus de 200 ha de canne à sucre détruits par le feu,(popularité : 17 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 17 %)

Bubanza : Bientôt la reconstruction du barrage hydro-agricole,(popularité : 17 %)

Muyinga/Construction de plus d’une dizaine de blocs sanitaires au chef-lieu de la Province,(popularité : 17 %)

La région de Muguruka perd 16.300.000 tonnes de terre par an à cause de l’érosion ,(popularité : 17 %)