Bujumbura : grogne des taxi-vélos membres de la Sotavebu


Des conducteurs de taxi-vélos membres de la Sotavebu (Association des Taxis-vélos du Burundi) s’insurgent contre le président de cette association. Ils dénoncent notamment un retrait jugé frauduleux d’une somme de plus de 50 millions de FBU.



Par: Isanganiro , vendredi 7 juin 2019  à 17 : 13 : 21
a

Ces conducteurs ont effectué un sit-in ce mercredi devant le bureau de cette association, tout près de l’ex-bureau de l’ombudsman au centre-ville. Marius Hakizimana, trésorier de cette association, indique que les membres accusent leur président de fausses signatures pour un retrait de 50 millions de FBU à la microfinance Wise.

M. Hakizimana explique que l’historique du mouvement de compte confirme ce retrait. Il fait savoir également que de faux contrats ont été signés par ce président pour lui permettre de voler l’association. Il donne l’exemple d’un contrat sur les parkings des vélos, pour exiger 2000 FBU au lieu de 800 FBU, précise-il.

"Apres avoir constaté que dans nos investissements, il n y’a aucun bénéfice ou profit, nous avons fouillé dans différents documents. Ntakirutimana Elie vice-président de la Sotavebu demande que la justice soit faite.

Ces conducteurs de taxi-vélos ajoutent qu’il y aurait une assemblée générale prévue en cachette par Emmanuel Nimbona, président de la Sotavebu à l’intérieur du pays. Une tentative d’exclure les membres de la mairie de Bujumbura, précisent-ils.

Sur toutes ces plaintes, Emmanuel Nimbona, le président de la Sotavebu fait savoir qu’il n’a rien à dire. Il indique, cependant , qu’une assemblée générale est prévue prochainement pour élire de nouveaux membres du comité exécutif.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

27 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger





Les plus populaires
Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre,(popularité : 18 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 10 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 9 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 9 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 9 %)

Rupture de Bactrim : RBP+ s’inquiète ,(popularité : 9 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 8 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 8 %)

Echec d’un projet d’élevage de poules suite aux fêtes de fin d’année,(popularité : 8 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 8 %)