Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive


Les membres de la Chambre basse du Parlement se disent inquiétés par le nombre des enfants en situation de rue. Jadis signalés aux chefs-lieux des provinces, ils sont aussi présents aux chefs-lieux de certaines communes.



Par: Isanganiro , vendredi 7 juin 2019  à 17 : 51 : 32
a

Les députés l’ont dit ce jeudi 6 juin, lors des questions orales à Kigobe (mairie de Bujumbura). Le ministre de la Solidarité nationale était l’invité pour répondre sur l’état d’avancement de la politique de la réinsertion des enfants de la rue.

Le Ministre Martin Nivyabandi, explique que la réinsertion est un processus. La commission permanente chargée des affaires sociales à l’Assemblée nationale fait remarquer qu’au lieu de diminuer, les enfants en situation de rue continuent à augmenter.

Le Député Adolphe Banyikwa président de ladite commission a demandé au ministre en charge de la solidarité ce qui doit être fait pour éradiquer ce fléau. Il avance que la mesure prise par les responsables de la mairie de Bujumbura et d’autres provinces n’ont pas produit des effets escomptés.

Martin Nivyabandi indique qu’à la fin du mois de mai, plus de 3000 enfants et plus de 1100 adultes avaient été recueillis pour être envoyés chez eux. Il indique que c’est un travail de longue haleine qu’on ne peut pas terminer en une année de campagne.

Les organisations de défense des droits des enfants demandent que ce travail de réinsertion soit exécuté en synergie, car la réinsertion touche plusieurs aspects de la vie chez l’enfant qui a pris le goût de la rue.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

45 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger





Les plus populaires
Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre,(popularité : 18 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 10 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 9 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 9 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 9 %)

Rupture de Bactrim : RBP+ s’inquiète ,(popularité : 9 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 8 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 8 %)

Echec d’un projet d’élevage de poules suite aux fêtes de fin d’année,(popularité : 8 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 8 %)