Muyinga : halte à la démographie galopante


La population burundaise augmente à un rythme inquiétant vu l’indice synthétique de fécondité. Le ministre de l’Intérieur et de la formation patriotique en appelle au changement de comportement.



Par: Isanganiro , lundi 10 juin 2019  à 19 : 10 : 51
a

En province de Muyinga, le nombre moyen d’enfants par femme est de 6,6 enfants par femme en âge de procréer, selon M. Pascal Barandagiye, ministre de l’Intérieur et de la Formation Patriotique. Cette province occupe la tête du classement en termes de croissance démographique.

L’indice synthétique de fécondité est au-dessus de la moyenne nationale au regard des résultats du recensement général de la population et de l’habitat de 2008. La moyenne nationale est de six enfants par femme alors qu’il conseille trois enfants par couple.

« On a le droit à la procréation, mais il faut planifier ses naissances, certains comportements sont à décourager, car ils favorisent une croissance démesurée de la population », lâche le ministre devant des habitants rassemblés au quartier swahili, au cœur de la ville de Muyinga.

Selon le recensement de 2008, la population burundaise s’élevait à 8.053.574 habitants, contre 5,3 millions en 1 990 et 4 millions en 1979. Avec un taux de croissance moyenne de 2, 4 % la population burundaise doublerait en trente ans. Un défi énorme pour le développement du pays en raison de la demande croissante des services sociaux et d’infrastructures.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

140 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Les commerçants de Buterere réclament « un marché public »



a

Bujumbura : Une partie de Ngagara appelle au secours



a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme





Les plus populaires
Bujumbura : Une partie de Ngagara appelle au secours ,(popularité : 57 %)

Burundi : Les commerçants de Buterere réclament « un marché public »,(popularité : 39 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 22 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 21 %)

Gihanga, 700 Fr Bu pour acheter un bidon d’eau potable ,(popularité : 19 %)

Les hôpitaux privés très affectés par la crise,(popularité : 18 %)

Pose de la première pierre du bâtiment de la présidence par le numéro un burundais,(popularité : 18 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 18 %)

Santé : Manque de devises, pas de médicaments,(popularité : 18 %)

Bubanza : Manque criant de matelas aux écoles à régime d’internat,(popularité : 18 %)