Burundi : Le CNARED, tend-t-il la main à Gitega ?


La plateforme de l’opposition en exil CNARED souhaite participer aux échéances électorales de 2020 .Dans un communiqué sorti après sa réunion du 2 au 4 Aout cette année, Anicet Niyonkuru secrétaire exécutif de cette plateforme demande au gouvernement burundais de considérer cette volonté. Il nie cependant que certains membres de cette plateforme de l’opposition politique rentrent prochainement de l’exil.



Par: Isanganiro , lundi 5 août 2019  à 17 : 58 : 45
a

Dans ce communiqué signé 4 août 2019,le CNARED "réaffirme sa volonté de participer à toutes les élections de 2020".Toutefois, il réclame le déverrouillage de l’espace politique pour garantir "les conditions favorables à l’organisation d’élections crédibles", selon le même communiqué du Conseil National pour le respect de l’Accord d’Arusha pour la paix et la Réconciliation au Burundi, de la Constitution de 2005 et l’Etat de Droit.

Anicet Niyonkuru, secrétaire exécutif du CNARED, au nom de cette plateforme de l’opposition réclame le dialogue "le plus vite possible avec tous les acteurs et partis politiques de l’intérieur comme ceux de l’extérieur du pays afin de se convenir sur les modalités pratiques de tenue d’élections crédibles et inclusives",insiste-t-il.

Ce haut cadre du CNARED appelle la communauté internationale à faire une pression sur le Burundi afin qu’il mette en place un climat favorable aux élections pour éviter les violences cycliques qu’a connues le Burundi.

A ce sujet, la Rédaction de la Radio Isanganiro a voulu avoir la réaction du gouvernement. Mais Prosper Ntahorwamiye, son secrétaire Général et porte parole fait savoir que le gouvernement burundais donnera sa position au moment opportun.

La plateforme de l’opposition en exil CNARED est née de la crise burundaise en 2015.Mais bon nombre membres des ces opposants politiques ont claqué la porte au fur du temps.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

108 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le parti CNL déplore l’intolérance politique qui perturbe ses activités



a

Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI



a

Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions



a

Burundi : Intolérance politique à Rweza, les habitants craignent la vengeance



a

Burundi : le 1er vice-président de la République appelle la presse à accompagner le processus électoral



a

Rumonge : Une permanence du Cnl vandalisée



a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi





Les plus populaires
Burundi : le parti CNL déplore l’intolérance politique qui perturbe ses activités,(popularité : 41 %)

Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI,(popularité : 18 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 14 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 13 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 13 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 12 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 12 %)

Des manifestatations au centre ville de Bujumbura,(popularité : 12 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 12 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 12 %)