Bujumbura : Recrudescence du choléra


Plus ou moins 5 nouveaux cas de choléra sont enregistrés par jour en mairie de Bujumbura. Le maire de la ville de Bujumbura a pris plusieurs mesures pour éradiquer ce fléau parmi lesquelles la fermeture temporaire de certains débits de boisson et restaurants placés dans les marchés.



Par: Isanganiro , mardi 6 août 2019  à 17 : 32 : 46
a

Les zones les plus touchées sont celles de Kanyosha, Buyenzi, Buterere et Cibitoke. Dans un communiqué sorti ce lundi, la mairie de Bujumbura a annoncé des mesures d’hygiène en vue d’éradiquer l’épidémie de choléra qui sévit depuis quelques temps dans certaines zones urbaines.

Ces mesures sont notamment la suspension des restaurateurs ambulants, les vendeurs d’eau et des jus emballés dans les sachets tout près des parkings ou dans les autres lieux publics ainsi que l’interdiction d’utiliser les eaux des rivières ou celles des caniveaux.
Selon le maire de la ville de Bujumbura 4 à 5 nouveaux cas de choléras sont enregistrés par jour. Au total 126 cas ont déjà été enregistrés. La mairie rappelle que le choléra est une maladie contagieuse et mortelle en cas de manque de traitement. Il est provoqué par la consommation des aliments ou de l’eau contaminés par les bactéries.

Selon les estimations de l’Organisation Mondiale de la Sante, il y a chaque année dans le monde 1,3 à 4 millions de cas de choléra, et 21 000 à 143 000 décès dus à cette maladie. Les vaccins anticholériques par voie orale sont un moyen complémentaire de lutte contre cette maladie, mais ne doivent pas remplacer les mesures classiques d’hygiène selon toujours l’OMS.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

44 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Dépistage gratuit de l’hépatite B et C



a

Bujumbura face à la recrudescence du choléra



a

Burundi : un centre innovant pour le dépistage et le diagnostic du cancer



a

Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne



a

Rumonge : des enseignants redéployés accusés de ne pas prester convenablement



a

Cibitoke : Le choléra, la "rabbia" à Rugombo !



a

Ngozi : la consommation de la viande de petits ruminants interdite



a

Bubanza : les personnes vivant avec le VIH / SIDA demandent une assistance



a

La Mutuelle de la fonction publique nécessite un appui selon la COSYBU



a

Burundi : les objets électriques et électroniques usagers sont à craindre, prévient un expert





Les plus populaires
Bubanza : La population est appelée à répondre à la semaine santé mère-enfant ,(popularité : 14 %)

Un syndicat "SYNAPS" qui crée une polémique,(popularité : 11 %)

Alerte "controversée" contre les drogues au Burundi,(popularité : 11 %)

Dépistage gratuit de l’hépatite B et C,(popularité : 7 %)

Burundi : un centre innovant pour le dépistage et le diagnostic du cancer ,(popularité : 4 %)

Bubanza : les personnes vivant avec le VIH / SIDA demandent une assistance,(popularité : 4 %)

Cibitoke : Le choléra, la "rabbia" à Rugombo !,(popularité : 4 %)

Burundi : les objets électriques et électroniques usagers sont à craindre, prévient un expert,(popularité : 4 %)

Musigati, les adeptes d’Eusébie boudent le vaccin contre la méningite,(popularité : 3 %)

Santé : Plus d’une semaine de vaccination contre la Méningite,(popularité : 3 %)