Bujumbura face à la recrudescence du choléra


La commercialisation et la circulation de la nourriture, de l’eau et de jus en mairie de Bujumbura se poursuit sur les places publiques. Cela étant malgré la suspension de ce commerce ambulant par la mairie de Bujumbura en vue de se prévenir contre le choléra. Certains vendeurs ambulants de cette nourriture et de boissons expliquent qu’ils continuent cette commercialisation pour leur survie. Ils réclament une visite d’orientation de ces activités sans toutefois les suspendre.



Par: Isanganiro , mercredi 7 août 2019  à 16 : 08 : 00
a

Des beignets, des jus, de l’eau et des aliments cuits sont commercialisés en mairie de Bujumbura sur différents places publiques de la mairie de Bujumbura. Sur les parkings de bus de transport pour les habitants du Nord de la capitale économique, ce commerce ambulant s’effectuait l’avant midi de ce mercredi.

Idem sur le parking de bus de transport du sud de la mairie de Bujumbura. Une des vendeuses de l’eau affirme être au courant de la mesure municipale qui suspend cette commercialisation mais qu’elle continue pour la survie.

Un des clients justifie qu’il consomme ces produits en fonction de moyens à leur disposition car ils ne peuvent pas s’acheter des boissons et de la nourriture plus chère.

Une femme qui exerce le commerce de l’eau demande à la mairie de Bujumbura de leur rendre visite pour évaluer si les mesures d’hygiène sont respectées puis revoir la suspension de ces activités

"Si l’Etat décide de suspendre notre petit commerce suite au choléra, nous mourrons de faim. Moi je demande plutôt que l’on nous nous rende visite afin de se rendre compte de la situation puis revoir la suspension. Si non nous suspendre n’est pas une solution", réclame-t-elle.

Dans un communiqué du 5 Août 2019, les responsables de la mairie de Bujumbura ont décidé la suspension de la commercialisation et la circulation des aliments cuits dans les places publiques en mairie de Bujumbura suite à la recrudescence des cas de choléra que arrivait jusque là à 126 personnes touchées. Selon le même communiqué, 4 ou 5 nouveaux cas apparaisse par jour.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

71 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Dépistage gratuit de l’hépatite B et C



a

Bujumbura : Recrudescence du choléra



a

Burundi : un centre innovant pour le dépistage et le diagnostic du cancer



a

Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne



a

Rumonge : des enseignants redéployés accusés de ne pas prester convenablement



a

Cibitoke : Le choléra, la "rabbia" à Rugombo !



a

Ngozi : la consommation de la viande de petits ruminants interdite



a

Bubanza : les personnes vivant avec le VIH / SIDA demandent une assistance



a

La Mutuelle de la fonction publique nécessite un appui selon la COSYBU



a

Burundi : les objets électriques et électroniques usagers sont à craindre, prévient un expert





Les plus populaires
Bubanza : La population est appelée à répondre à la semaine santé mère-enfant ,(popularité : 14 %)

Un syndicat "SYNAPS" qui crée une polémique,(popularité : 11 %)

Alerte "controversée" contre les drogues au Burundi,(popularité : 11 %)

Dépistage gratuit de l’hépatite B et C,(popularité : 7 %)

Burundi : un centre innovant pour le dépistage et le diagnostic du cancer ,(popularité : 4 %)

Bubanza : les personnes vivant avec le VIH / SIDA demandent une assistance,(popularité : 4 %)

Cibitoke : Le choléra, la "rabbia" à Rugombo !,(popularité : 4 %)

Burundi : les objets électriques et électroniques usagers sont à craindre, prévient un expert,(popularité : 4 %)

Musigati, les adeptes d’Eusébie boudent le vaccin contre la méningite,(popularité : 3 %)

Santé : Plus d’une semaine de vaccination contre la Méningite,(popularité : 3 %)