Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 22 juin 2012  à 19 : 28 : 25
a

Le ministre de l’intérieur burundais, Edouard Nduwimana, indique que Festus Ntanyungu vient d’être nommé président du Forum permanent de dialogue politique comme cela avait été proposé par certains partis regroupés au sein de ce Forum, afin de permettre que ces travaux de dialogue politique puissent reprendre.

Une dizaine de partis politiques avait en effet réclamé le départ de Melchiade Nzopfabarushe à la tête de ce forum, l’accusant de manque de respect à l’égard des responsables des partis membres et d’avoir dilapidé le budget de ce projet à leur insu.

En collaboration avec le ministre à la bonne gouvernance, le ministre de l’intérieur en réponse à cette demande qui était attendue depuis plus d’un mois dit que, grâce à cette nouvelle ordonnance en attente, l’ occasion sera ainsi offertes aux membres de ces partis politiques de travailler sur les problèmes politiques qui étaient en suspens.

« L’opportunité sera aussi l’occasion pour les membres de ce forum de renforcer la démocratie », a ajouté le ministre de l’intérieur.

Depuis que ce Forum ait été mis en place, les partis politiques regroupés au sein de l’ADC Ikibiri ont refusé de prendre part à ces activités.

Léonce Ngendakumana, président de l’ADC Ikibiri, indique que le président du Forum permanent de dialogue politique ne va rien apporté de nouveau dans la dynamique politique actuelle de l’ADC. Le nouveau président Festus Ntanyungu est une main invisible du parti au pouvoir selon lui.

De la part du parti Uprona, son président indique vouloir suivre les débats dans l’espoir de voir un éventuel changement car jusqu’à présent le ministre et les membres du forum permanent de dialogue politique ne se sont pas encore convenus sur l’agenda de travail du Forum permanent de dialogue politique.

Surement que le nouveau président de ce forum a du pain sur la planche aussi longtemps que certains partis politiques surtout ceux de l’ADC Ikibiri ont boycotté les activités politiques du pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

3673 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke



a

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine



a

Burundi : Remise et reprise à Bururi



a

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants



a

Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution



a

Politique : Vers la relance du dialogue externe inter burundais ?



a

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété





Les plus populaires
Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 100 %)

Burundi : Remise et reprise à Bururi ,(popularité : 7 %)

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda,(popularité : 5 %)

‘’L’école fondamentale commence au début de l’année scolaire’’ ,(popularité : 5 %)

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine,(popularité : 4 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 4 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 4 %)

Un discours peut décrédibiliser son auteur ,(popularité : 4 %)

Le CNARED dit non au dialogue interne, mais oui à la négociation,(popularité : 3 %)

Pierre Buyoya nommé Haut représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel ,(popularité : 3 %)