Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain

Sport et culture


Bujumbura abrite la 2ème édition du tournoi de Golf


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Invectivé par la CNTB




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 2 août 2012  à 17 : 35 : 02
a

La commission Nationale de terre et autres biens , CNTB vient de rendre public ce jeudi un communiqué dans lequel elle accuse le président du parti Uprona, Bonaventure Niyoyankana de vouloir s’ingérer dans les activités de ladite commission. Le rédacteur de ce communiqué recours à des invectives pour qualifier le président de ce parti.

Pour le porte parole de la CNTB, Dieudonné Mbonimpa le président de l’Uprona veut se prendre pour un super parlementaire qui a besoin d’être le porte parole des personnes qui font actuellement face aux problèmes de terres. Le président du parti Uprona avait en effet avait parlé d’erreur pour la CNTB de revoir les cas ont été réglés avant que l’actuel président de la CNTB n’accède à ces fonctions.

De la part de Dieudonné Mbonimpa , pas question de s’écarter des lois qui régissent cette institution combien utile pour les sinistrés. Il a dit que les textes de lois en vigueur dans la CNTB accorde aux membres de la commission de revoir la façon dont les problèmes de terres ont été analysées pour des corrections éventuelles.

« Nous voulons identifier les erreurs d’applications que nous n’avons cessé de relever ici et là et la loi nous le permet . Le devoir de faire justice aux sinistrés aussi nous y oblige indépendamment de ce qu’en pense certains », a-t-il martelé.

La CNTB a enregistré depuis 2006 plus de 28900 cas de conflits fonciers. Plus 10.000 d’entre eux à l’amiable ont été réglés à l’amiable. La CNTB a réglé selon les en vigueur plus de 3000 cas. Plus de 4200 ont été réglés par les autorités administratives et les conseils de familles.

Le président du parti Uprona a dit de sa part que la CNTB est en train de revoir les cas de règlement à l’amiable à travers le pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

935 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises



a

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive





Les plus populaires
Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école,(popularité : 60 %)

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain,(popularité : 52 %)

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB,(popularité : 26 %)

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés,(popularité : 13 %)

Burundi : Le redéploiement des enseignants : Même la gardienne touchée à Musaga I,(popularité : 7 %)

Muyinga : Mise en garde contre le personnel soignant de la province sanitaire de Muyinga,(popularité : 5 %)

Les personnes vivant avec le handicap demandent le respect de leur droit pour une autonomie effective,(popularité : 5 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 5 %)

Mugamba : Privés de leurs pancartes, les enseignants de cette commune ont quand-même manifesté,(popularité : 4 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 4 %)