Aide militaire américaine de 13,1 millions de dollars pour le Burundi




Par: Désiré Nimubona , vendredi 3 août 2012  à 09 : 16 : 02
a

Les Etats Unis ont annoncé une aide de plus de 82 millions de dollars contre le terrorisme dans les pays de l’Afrique de l’est. Selon Associated Press, cité aussi par Washington Post, les pays concernés par cette aide étant le Burundi, l’Ouganda, le Djibouti et le Kenya.

Le Burundi, pays membre de l’Amisom va avoir selon AP, citant un rapport du Pentagone 13,1 millions de dollars pour des tanks, des équipements de communication et des entrainements militaires. Le Burundi bénéficiait par ailleurs depuis un certain temps d’une assistance militaire technique, en ce qui est des entrainements, surtout depuis l’envoi des militaires burundais dans la mission de maintien de la paix en Somalie.

La grande partie de cette aide ira en Ouganda, un pays qui doit lutter à la fois les insurgés islamistes Al shebab et Lord’s ResistanceArmy (LRA) Joseph Kony, recherché par la justice internationale.

Ainsi, l’Ouganda aura, 19 millions de dollars pour la traque des insurgés en s’équipant par des tanks, des munitions, des armes et même pour des équipements de la communication, sans laisser bien sur de côté, des entrainements militaires pour, dit-on, faire face aux insurgés dont la force commence à diminuer selon le même média.

L’Ouganda, devra aussi recevoir, en plus de 19 millions de dollars, un montant supplémentaire de 22 millions de dollars pour la chasse à l’homme le plus recherché de l’Ouganda, Joseph Kony.

Le Kenya lui, aura 8 millions de dollars et 8 drones de surveillance, tandis que la Djibouti aura 750.000 $ pour les aider à lutter contre le terrorisme dans la région de l’Afrique de l’est et dans la corne d’Afrique.

Les pays concernés par cet aide militaire du Pentagone sont des pays sont les alliés des Etats Unis dans la lutte contre le terrorisme dans cette partie de l’Afrique de l’est, selon l’Associated Press et le Washington Post.

Le Burundi a au moins 5500 hommes et femmes dans les rangs de la mission de paix dans ce pays qui vient de passer une vingtaine d’années dans un chaos sans administration ni armée régulière.

Les Etats Unis avaient demandé à toute personne capable de montrer des caches des leaders des al shebab de les révéler pour avoir de la récompense variant entre 3 et 7 millions de dollars américains.

Les Al shebab, d’une façon humoristique, avaient aussi proposé une dizaine de chameaux contre la tête de Barack Obama, le président américain et quelques poules contre celle de la secrétaire d’Etat américain Hilary Clinton.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1015 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye



a

Ngozi : Un bilan lourd suite à un accident de roulage à Gashikanwa



a

Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit



a

Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent



a

Des cachots illégaux sont entretenus par certains chefs de zones de la commune Rumonge



a

Médias : Le journal Iwacu contraint de suspendre sa rubrique commentaire



a

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge



a

Bururi : Le gouverneur interdit le sport en masse avec gourdins



a

Le gouvernement burundais trouve non fondés les motifs de refoulement des adeptes d’Eusebie



a

Le troupeau d’Eusebie regagne le pays natal malgré lui





Les plus populaires
Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge,(popularité : 7 %)

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye,(popularité : 4 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 4 %)

Cinquantenaire : Pierre Nkurunziza fait des éloges à l’armée nationale ,(popularité : 3 %)

Insécurité à Kamenge : Deux personnes tuées par balles,(popularité : 3 %)

Un crime inédit mais vrai,(popularité : 3 %)

Un membre du conseil communal de Ruyigi tuée,(popularité : 3 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 3 %)

Yanick Nihangaza bientot rapatrié au Burundi,(popularité : 3 %)

La sécurité de Me Dieudonné Bashirahishize en danger ,(popularité : 3 %)