La CENI de 2015 devrait inspirer confiance




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 6 septembre 2012  à 19 : 21 : 13
a

Le professeur Paul Ngarambe, président de la Commission Électorale Nationale Indépendante de 2005 au Burundi CENI dit que les consultations entre les acteurs de la vie politique de ce pays sont une préalable pour que les élections de 2015 se déroulent sans ambages.

Dans une interview exclusive qu’il a accordée à la Radio Isanganiro, Paul Ngarambe a jeté un regard rétrospectif sur la CENI dont il était à la tête. Il a dit que celle de 2005 était ad hoc contrairement à celle de 2010 qui est permanente.

Les cinq membres de la CENI sont nommés par le Président de la République après approbation de l’ Assemblée Nationale et du Sénat à 3/4 séparément.

Le fait que certains partis politiques aient boycotté les élections de 2010 après les communales, est un signe qui montre que l’organisation de ces élections n’ a pas plu à ces leaders politiques qui se sont d’ailleurs réfugiés à l’étranger pour la plupart.

Selon Paul Ngarambe, la prochaine CENI devrait être le fruit d’une large consultation des acteurs de la vie politique du pays pour pouvoir inspirer la confiance au sein de la population.

Pour y arriver Paul Ngarambe conseil au Président de la République de mener des consultation, des concertations avec les partenaires politiques afin d’arriver à des personnalités de consensus avant de les présenter au Sénat et à l’ Assemblée Nationale.

Si l’ exécutif burundais procède autrement, ça sera le recul de la démocratie qui peut engendrer le recours à la violence verbale ou même physique.

Paul Ngarambe est optimiste quant à la mise en place de la nouvelle équipe de la CENI car il croit à la maturité des politiques burundais, mais reste pessimiste au temps qui reste à cette CENI surtout qu’ il y aura quelques amendements de la Constitution, de la Loi Communale et du Code Électorale.

L’ actuelle CENI terminera son mandat le 12 septembre de cette année 2012.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1025 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 4 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 2 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 2 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 2 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 2 %)