L’EAC va envoyer des observateurs aux élections du Kenya à partir du mois prochain




Par: Agence est-africaine de Presse , mardi 20 novembre 2012  à 11 : 43 : 27
a

Article produit par Mark Mugisha, Agence est-africaine de Presse

Arusha, 18 novembre 2012(EANA)-La Communauté de l’Afrique de l’Est(CAE) va envoyer des observateurs à long et à court terme aux élections générales prévues le 4 mars 2013 au Kenya.

La décision a été prise le weekend dernier à Nairobi au terme d’une réunion des experts sur le projet des Principes d’observation et d’évaluation des élections dans la CAE tiré des cinq pays membres, le Burundi, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et l’Uganda.

« Nous allons déployer une équipe de 25 observateurs à court terme et une de 30 à long terme pour superviser le processus électoral au Kenya que nous estimons très important vu que c’est le premier scrutin d’une nouvelle distribution politique au Kenya sous la nouvelle constitution » a annoncé Mme Isabella Waffubwa, Directrice des affaires politiques au secrétariat de la CAE, au cours d’une réunion d’évaluation préliminaire avec les partis politiques.

Les observateurs devraient être déployés à partir du début décembre 2012 et tard en février 2013.

Toutefois, la décision aura à être approuvée par le Conseil des Ministres de la CAE qui commence lundi à Nairobi au Kenya.

Mme Waffubwa a dit que la CAE estime que les observateurs des élections peuvent jouer un rôle important dans le processus électoral qui devrait augmenter la crédibilité des élections au Kenya et renforcer la confiance du peuple.

Les responsables des commissions électorales, des juristes et experts des droits de l’homme de la région se réunissaient à Nairobi pour passer en revue le Projet des Principes pour l’Observation et l’Évaluation des Élections dans les pays membres de la CAE. Si le projet est adopté, Kenya sera le premier à en faire expérience.

La CAE, à l’invitation de la Commission indépendante électorale du Kenya, a tenu des réunions préliminaires avec les autres intervenants dont les organisations de la société civile, les agences onusiennes, les services de sécurité et les donateurs.

« Les conclusions (des ces réunions) devraient aider la CAE à préparer le déploiement d’une mission d’observation et serviri de soutien à la Commission électorale du Kenya à relever quelques défis pour assurer des élections crédibles » a dit le Secrétaire général adjoint de la CAE chargé de la fédération politique, Dr Julius Rotich.

« Les défis sont énormes mais nous sommes confiants que les élections kenyanes vont marquer un succès historique » ont dit les participants.

Ils ont aussi insisté pour un scrutin pacifique au Kenya, disant que la bonne conduite des élections générales au Kenya aura des implications dans toute la région.

Le chef de la délégation burundaise l’ambassadeur Pierre Claver a toutefois appelé les partis politiques à faire montre de tolérance pendant le processus électoral et la proclamation des résultats.

« La démocratie est victime des leaders des partis politiques qui ne savent pas apprécier et accepter la compétition » a-t-il dit aux délégués.

Le Secrétaire général adjoint de la CAE chargé de la fédération politique Dr Julius Rotich a appelé le Kenya à prendre les mesures nécessaires pour éviter les écueils tels que ceux de 2007 qui ont conduit à la violence postélectorale qui a paralysé les activités dans le pays et le commerce dans le bloc des cinq.

« Vous ne pouvez rien faire si vous n’avez pas des élections propres. Si vous regardez en arrière sur ce qui s’est passé en 2007-2008, nous étions paralysés, et nous aimerions éviter à tout pris qu’une pareille situation se répète dans un quelconque pays membre de la Communauté » a-t-il souligné.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

217 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut



a

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général



a

Kampala : Un burundais à la barbe étrange se fait arrêté en pleine messe



a

Margaret Zziwa destitué pour faute, abus de pouvoir



a

Le Président de la CADHP exhorte l’Afrique à plus d’engagement aux questions des droits de l’homme





Les plus populaires
Les intellectuels dénoncent la non-implication des citoyens dans le processus d’intégration,(popularité : 3 %)

Le Président de la CADHP exhorte l’Afrique à plus d’engagement aux questions des droits de l’homme,(popularité : 3 %)

Compression budgétaire de 10 Millions de dollars à la CAE.,(popularité : 2 %)

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix,(popularité : 2 %)

L’EAC va envoyer des observateurs aux élections du Kenya à partir du mois prochain,(popularité : 2 %)

LE MANQUE DE CONNAISSANCE DU RÉGIME COMMERCIAL DE LA CAE ENTRAVE LES FEMMES – EABC,(popularité : 2 %)

Margaret Zziwa destitué pour faute, abus de pouvoir,(popularité : 2 %)

La région de l’Afrique de l’Est mûre pour l’investissement selon un ministre suédois,(popularité : 2 %)

Le FORSC agrandit les liens ,(popularité : 2 %)

CAE-Bilan 2012 : Première dame Présidente de l’Assemblée législative et Nouveau siège,(popularité : 2 %)