Gitega : Une fillette malformée attend beaucoup de vos gestes charitables




Par: Désiré Nimubona , mardi 8 novembre 2011  à 09 : 36 : 14
a

Bébé est née en mai 2011 à Gitega au centre du Burundi. Depuis sa naissance, elle n’a jamais connu aucune seconde de bonheur. Tantôt, dans le bloc opératoire, tantôt sur le lit l’hôpital. Elle aurait aimée naitre comme les autres enfants de Gitega au Burundi ; pourquoi pas du monde entier. Malheureusement cela n’a pas été le cas. Bébé est née avec une malformation physique étrange : elle n’a pas d’orifice anal

« Depuis que l’enfant est née en mai dernier, elle n’a pas d’orifice anal pour son grand besoin. Les médecins se cherchent un autre orifice pour la décharger, » déclare le père de cette fille, Lin Nshimirimana.

Souffrances après souffrances ! Alors que son père doit chercher des médecins spécialistes ayant des moyens et des compétences pour la soulager, la bébé s’attend actuellement à une autre opération chirurgicale pour avoir un autre orifice et boucher l’actuel.

Selon la tradition burundaise, il est rare qu’un homme pleure en publique. Pour Lin Nshimirimana, ne pas verser ses larmes dans des situations pareilles est, depuis la naissance de cette fillette, impossible.

« Chaque fois que je vois l’enfant souffrir, je verse des gouttes de larmes, j’ai presque perdu de courage ! » raconte impuissamment le père de la petite Bébé, comme l’appelle-t-il.

Lin Nshimirimana souligne que le médecin qui a suivi cet enfant depuis sa naissance lui a suggéré de se préparer à une intervention chirurgicale de sa fille en terre étrangère, en Inde ou en Europe, suite à la gravité de son problème.

Il doit, selon les dires du médecin, dépenser au moins entre 12 et 15 millions de francs burundais pour que sa fillette recouvre la voie normale de faire ses besoins.

Lin Nshimirimana fait appel aux cœurs charitables de porter secours afin de permettre à la fillette de retrouver sa vie normale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

7814 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 25 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 11 %)

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 10 %)

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 10 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 10 %)

Burundi : Les chiffres des personnes vivant avec handicap mental vont augmentant,(popularité : 9 %)

La toux, pas un seul signe de la tuberculose ,(popularité : 9 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 9 %)

Rumonge : Un dernier redéploiement des enseignants ?,(popularité : 9 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 9 %)