CVR : la montagne pourrait accoucher d’une souris




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 29 décembre 2012  à 06 : 32 : 50
a

Le délégué général du Forum pour le Renforcement de la Société Civile, Pacifique Nininahazwe, indique que la justice a été reléguée à l’écart dans le nouveau rapport sur la Commission Vérité et Réconciliation, CVR, qui a été élaboré par la présidence de la république du Burundi.

Selon Pacifique Nininahazwe, le président de la république s’est gardé de répondre à cette question quand celle-ci lui a été posée lors de sa conférence publique en province de Ngozi la semaine écoulée.

Dans cette conférence publique, Pierre Nkurunziza a plutôt indiqué que les partenaires du Burundi comme les Nations Unies ont plaidé pour plus de patiences dans la mise en œuvre de cette politique de la CVR.

Il a dit que cette prochaine loi et ladite commission seront mises en place, sans toutefois s’exprimer sur le chapitre de la justice qui régira cette CVR.

Aujourd’hui la société civile et l’opposition extraparlementaire parlent d’anguille sous roche dans la CVR attendue par le peuple burundais qui devrait être mise en place six mois après la signature des accords d’Arusha au niveau des textes.

Pour le président du Forsc, le projet de loi qui a déjà été voté au niveau du parlement ne précise pas la façon dont les commissaires de la CVR seront nommés et est imprécis quant à la manière dont les mécanismes judiciaires seront structurés, particulièrement le tribunal spécial pour le Burundi.

Le président du parti Frodebu et de l’Alliance des Démocrates pour le Changement, ADC-Ikibiri, Léonce Ngendakumana, estime de sa part que ce projet de loi consacre l’impunité au Burundi. Il vise une amnistie générale sur des crimes qui ont été commis au Burundi, selon lui.

Pour lui, l’environnement politique actuel ne permet pas aux burundais de s’exprimer sans avoir peur des conséquences qui peuvent s’en suivre. Léonce Ngendakumana propose que la CVR soit reportée vers 2015.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

496 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke



a

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine



a

Burundi : Remise et reprise à Bururi



a

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants



a

Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution



a

Politique : Vers la relance du dialogue externe inter burundais ?



a

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété



a

Politique : Les résultats du scrutin référendaire approuvés par la cour constitutionnelle



a

Muhuzu : Le gouverneur de Rumonge apaise la tension



a

Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine





Les plus populaires
Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété,(popularité : 10 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 8 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 6 %)

Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution ,(popularité : 6 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 5 %)

Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine ,(popularité : 5 %)

Muhuzu : Le gouverneur de Rumonge apaise la tension,(popularité : 5 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 5 %)

Le chef des Renseignements burundais remplacé,(popularité : 5 %)