Ces deux crimes sont toujours impunis




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 31 décembre 2012  à 10 : 44 : 15
a

Il s’agit d’Agnès Dury et de Monseigneur Michael Courtney, respectivement travailleur d’Action Contre la Faim et représentant du Pape au Burundi. La première est morte il ya quatre ans et la seconde 9 ans.

Retour sur ces crimes qui en tous cas restent impunis

La messe de célébration de 9 ans de la mort de Monseigneur Michael Courtney à la paroisse de Minago à moins de Km de l’endroit où cet homme d’Eglise avait été tué ce samedi a été dite par Monseigneur Venant Bacinoni du diocèse de Bururi.

Ce dernier a dit que cet homme d’Eglise s’était tellement impliqué dans le retour de la paix au Burundi. De la part de Venant Bacinoni , les auteurs de ce crime sont les ennemis de la paix. Pour lui, les personnes qui restent insensibles aux cris de détresses sont aussi les ennemis de la paix.

La corruption et les malversations économiques qui ne cessent d’être dites ici et là à travers le pays sont aussi l’œuvre des ennemis de la paix.

Agnès Dury, la travailleuse de l’Action Contre la Faim, ACF, en 2008 a été tuée en province de Rutana. Quatre ans après la famille de la victime demande que justice soit faite.

Selon une note rendue publique ce vendredi, sa famille demande à la France de s’impliquer pour que le Burundi mette la lumière sur ce dossier. Il y a 6 mois une délégation de la justice burundaise a été envoyée en France selon ce document.

Le Burundi avait accepté de traiter ce dossier dans les meilleurs délais, hélas sa famille s’interroge si cette promesse n’aurait pas été reportée aux calendes grecques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

387 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »



a

Burundi : CNIDH perd les points



a

« la situation des droits de l’homme au Burundi est bonne », clame Mutabazi



a

Justice : Deux magistrats arrêtés pour « corruption »



a

La CNIDH satisfaite de la situation des droits de l’homme au Burundi



a

Tourisme : Des veilleurs non rémunérés au Parc National de Ruvubu



a

Burundi : Commerce ou école ; dilemme pour les enfants mineurs de la province de Gitega.



a

Burundi : L’hémicycle de Kigobe remplace 3 commissaires de la CVR



a

La CVR appelle au respect du récit des déposants





Les plus populaires
Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi,(popularité : 4 %)

Le FORSC satisfait de l’appel de l’UE contre des agents cités dans des assassinats,(popularité : 4 %)

Prosper Mérimé acquitté dans le dossier Manirunva,(popularité : 4 %)

« la situation des droits de l’homme au Burundi est bonne », clame Mutabazi,(popularité : 3 %)

Enquêtes sur les exécutions extrajudiciaires : pour aboutir à quoi ? ,(popularité : 2 %)

Gatumba : Que justice soit rendue, disent les banyamulenge,(popularité : 2 %)

Burundi : bye-bye Arusha ? s’interroge Crisis Group ,(popularité : 2 %)

Défense pour Sinduhije auprès du Conseil de Sécurité de l’ONU ,(popularité : 2 %)

Pierre Claver Mbonimpa devant la justice ce vendredi,(popularité : 2 %)

Deux pays différents deux justices différentes : Sinduhije libéré ce mardi ,(popularité : 2 %)