Ces deux crimes sont toujours impunis




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 31 décembre 2012  à 10 : 44 : 15
a

Il s’agit d’Agnès Dury et de Monseigneur Michael Courtney, respectivement travailleur d’Action Contre la Faim et représentant du Pape au Burundi. La première est morte il ya quatre ans et la seconde 9 ans.

Retour sur ces crimes qui en tous cas restent impunis

La messe de célébration de 9 ans de la mort de Monseigneur Michael Courtney à la paroisse de Minago à moins de Km de l’endroit où cet homme d’Eglise avait été tué ce samedi a été dite par Monseigneur Venant Bacinoni du diocèse de Bururi.

Ce dernier a dit que cet homme d’Eglise s’était tellement impliqué dans le retour de la paix au Burundi. De la part de Venant Bacinoni , les auteurs de ce crime sont les ennemis de la paix. Pour lui, les personnes qui restent insensibles aux cris de détresses sont aussi les ennemis de la paix.

La corruption et les malversations économiques qui ne cessent d’être dites ici et là à travers le pays sont aussi l’œuvre des ennemis de la paix.

Agnès Dury, la travailleuse de l’Action Contre la Faim, ACF, en 2008 a été tuée en province de Rutana. Quatre ans après la famille de la victime demande que justice soit faite.

Selon une note rendue publique ce vendredi, sa famille demande à la France de s’impliquer pour que le Burundi mette la lumière sur ce dossier. Il y a 6 mois une délégation de la justice burundaise a été envoyée en France selon ce document.

Le Burundi avait accepté de traiter ce dossier dans les meilleurs délais, hélas sa famille s’interroge si cette promesse n’aurait pas été reportée aux calendes grecques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

347 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’observatoire national de lutte contre le génocide et autres crimes, bientôt en place au Burundi



a

Bujumbura : Les refoulés de Gasenyi reviennent un en un



a

Muyinga : Des survivantes du trafic d’êtres humains témoignent de leurs vies aux pays arabes



a

Muyinga /CVR Les agents de déposition sont déjà désignés sur les collines



a

Université du Burundi : Deux étudiants sont sous les verrous



a

Le TGI Muha prononce les peines contre les présumés coupables de la tentative d’assassinat du Lieutenant-Général Prime Niyongabo



a

"La justice burundaise n’agit pas en vase clos", explique la ministre de la justice



a

CVR : Enterrement digne des victimes projeté à l’horizon 2018



a

Burundi : Une des trois radios encore fermées pourrait incessamment reprendre ses programmes



a

Muyinga : Du respect pour les morts !





Les plus populaires
L’observatoire national de lutte contre le génocide et autres crimes, bientôt en place au Burundi ,(popularité : 2 %)

Université du Burundi : Deux étudiants sont sous les verrous ,(popularité : 2 %)

Des députés belges réclament justice pour Ernest Manirumva,(popularité : 2 %)

Le CPJ et HRW s’inscrivent en faux contre l’intimidation des média au Burundi,(popularité : 2 %)

Comparution en audience publique des présumés putschistes,(popularité : 2 %)

Comparution ce mardi à Bubanza de quatre écoliers pour le gribouillage de la photo du président de la république,(popularité : 2 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 1 %)

La question d’exécutions extra judicaires encore soulevée à Genève,(popularité : 1 %)

Libération de Mbonimpa : l’UE et le Gouvernement burundais satisfaits ,(popularité : 1 %)

La Cour Africaine des Droits de l’Homme en mission au Burundi, l’AJNA satisfaite,(popularité : 1 %)