Deux responsables collinaires limogés




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 9 janvier 2013  à 10 : 17 : 01
a

Suite aux infractions qui pèsent contre eux, les chefs collinaires de Murehe et de Kanyange respectivement dans les provinces de Muyinga et Karuzi ont été limogés de leurs fonctions selon les sources en provenance de ces localités ce mardi. Tous les deux étaient respectivement représentant du parti et vice représentant du CNDD-FDD sur ces collines.

Nzeyimana Rachid de la colline Murehe dans la commune Buhinyuza de la province de Muyinga est accusé par l’administrateur sur place d’être de mèche avec les bandits selon les propos de ce responsable communal. Il est aujourd’hui locataire de la prison du commissariat de la police de Muyinga.

Ce dernier opérait des vols tels les chèvres, les vélos et autres dans les ménages avec un réseau de bandits de sa colline selon l’administrateur de Buhinyuza. « La population avait à maintes reprises réclamée son limogeage et des sanctions contre lui. Hélas, ses voisins hauts placés dans les institutions de ce pays, s’étaient opposées contre ces mesures », a encore une fois souligné l’administrateur de Buhinyuza .

Autre localité, autre infraction. Nous sommes en province Karuzi cette fois ci précisément sur la colline de Kanyange où le responsable Bukuru Fridolin a lui aussi été victime de ses infractions. Bukuru Fridolin a été limogé par l’administrateur communal de Buhiga. Selon l’administrateur de Buhiga ce responsable collinaire avait érigé une maison dans laquelle il incarcérait certaines des personnes comme il l’entendait.

Certaines personnes avaient jugé bon de fuir vers la République Unie de Tanzanie ou vers la province de Makamba comme le souligne encore une fois l’administrateur communal de Buhiga. Il exigeait le payement des amendes variant entre 70 et 100 milles francs selon toujours ses propos.

L’administrateur communal lui demande aussi de remettre l’argent qui a avait été utilisées pour la fabrication des briques qui se trouvaient sur sa colline. Il demande aussi à la population ayant été spolié de ses biens par Bukuru Fridolin d’aviser les autorités afin que celui les remette de gré ou de force.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

375 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR



a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC





Les plus populaires
Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL,(popularité : 68 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 4 %)

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC,(popularité : 4 %)

La France condamne les violences au Burundi,(popularité : 3 %)

L’UPRONA se dote de nouveaux organes ,(popularité : 3 %)

Des enseignements ‘’diversions’’ du CNDD – FDD ,(popularité : 3 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 2 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 2 %)

Politique : La CENI autorise le vote par récépissé ,(popularité : 2 %)

La cour constitutionnelle valide les sénatoriales du 24 juillet 2015,(popularité : 2 %)