Vers la reconstruction de la Somalie




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 14 janvier 2013  à 17 : 53 : 45
a

Près d’une centaine de fonctionnaires somaliens sont en séjour au Burundi depuis ce lundi pour suivre une formation de près de deux semaines, annonce l’Ambassadeur Basile Gateretse, responsable du volet politique au niveau de l’Amisom.

Cette formation vise à accorder aux cadres des différents ministères de ce pays des connaissances nécessaires afin qu’ils contribuent de manière efficace au développement et surtout à la reconstruction du pays comme l’ont souligné les différents intervenants.

Basile Gateretse a signalé que la Somalie a beaucoup souffert de la guerre qui a duré pendant plus de 20 ans, mais que l’heure est aujourd’hui à la reconstruction.

Il a dit que depuis la mise en place du parlement et de l’institution du président de la république qui sont les reflets des aspirations de toutes les communautés, l’heure est aujourd’hui à la réhabilitation des infrastructures de la république. Ce faisant, tous les fonctionnaires doivent être imprégnés des valeurs qui fondent l’organisation et le fonctionnement des ministères, a t il indiqué.

Une formation similaire avait eu lieu en 2010 en Ouganda à l’endroit des fonctionnaires somaliens.

Pour le ministre Burundais de la jeunesse, des sports et de la culture, Jean Jacques Nyenimigabo, le fait que le Burundi ait abrité de telles cérémonies témoigne des liens séculaires qui ont toujours existé entre le Burundi et la Somalie.

South African University, une Université Sud Africaine, assure cette formation grâce au soutien du gouvernement italien selon le chef de délégation de ces fonctionnaires somaliens.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

497 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI



a

Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions



a

Burundi : Intolérance politique à Rweza, les habitants craignent la vengeance



a

Burundi : le 1er vice-président de la République appelle la presse à accompagner le processus électoral



a

Burundi : Le CNARED, tend-t-il la main à Gitega ?



a

Rumonge : Une permanence du Cnl vandalisée



a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi





Les plus populaires
Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI,(popularité : 38 %)

Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions ,(popularité : 11 %)

Frédéric Bamvuginyumvira est désormais provisoirement libre ,(popularité : 10 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 10 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 10 %)

Trois pays de la région disent oui au troisième mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 10 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 10 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 9 %)

Des manifestatations au centre ville de Bujumbura,(popularité : 9 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 9 %)