Vers la reconstruction de la Somalie




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 14 janvier 2013  à 17 : 53 : 45
a

Près d’une centaine de fonctionnaires somaliens sont en séjour au Burundi depuis ce lundi pour suivre une formation de près de deux semaines, annonce l’Ambassadeur Basile Gateretse, responsable du volet politique au niveau de l’Amisom.

Cette formation vise à accorder aux cadres des différents ministères de ce pays des connaissances nécessaires afin qu’ils contribuent de manière efficace au développement et surtout à la reconstruction du pays comme l’ont souligné les différents intervenants.

Basile Gateretse a signalé que la Somalie a beaucoup souffert de la guerre qui a duré pendant plus de 20 ans, mais que l’heure est aujourd’hui à la reconstruction.

Il a dit que depuis la mise en place du parlement et de l’institution du président de la république qui sont les reflets des aspirations de toutes les communautés, l’heure est aujourd’hui à la réhabilitation des infrastructures de la république. Ce faisant, tous les fonctionnaires doivent être imprégnés des valeurs qui fondent l’organisation et le fonctionnement des ministères, a t il indiqué.

Une formation similaire avait eu lieu en 2010 en Ouganda à l’endroit des fonctionnaires somaliens.

Pour le ministre Burundais de la jeunesse, des sports et de la culture, Jean Jacques Nyenimigabo, le fait que le Burundi ait abrité de telles cérémonies témoigne des liens séculaires qui ont toujours existé entre le Burundi et la Somalie.

South African University, une Université Sud Africaine, assure cette formation grâce au soutien du gouvernement italien selon le chef de délégation de ces fonctionnaires somaliens.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

449 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Burundi : Des condoléances suite à la mort de l’ancien « terroriste », et médiateur Nelson Mandela ,(popularité : 7 %)

QPN : Les élections présidentielles se sont déroulées « dans le calme et dans la transparence »,(popularité : 4 %)

Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 4 %)

L’Est de la RDC, fief des opposants et des pros du pouvoir de Bujumbura ,(popularité : 4 %)

Quelle est la racine du mal pour l’Uprona ?,(popularité : 4 %)

‘’ L’appel des leaders politiques en exil au retour au pays est une intrigue’’,(popularité : 4 %)

Peut–on parler de campagne électorale ?,(popularité : 4 %)

Le frodebu demande au président Nkurunziza de sortir de son silence ,(popularité : 4 %)

Moïse Bucumi a eu raison sur la chambre basse,(popularité : 4 %)

Les ASBL acculées à donner des rapports financiers et administratifs,(popularité : 4 %)