Incendie au marché de Bujumbura : un rapport d’enquête dans deux mois




Par: Désiré Nimubona , lundi 28 janvier 2013  à 18 : 24 : 39
a

Suite à l’incendie qui a ravagé le marché central de Bujumbura, ce dimanche le Procureur Général de la République annonce la mise en place d’une commission d’enquête dont les travaux seront coordonnés par le Substitut Général Gervais Hajayandi.

Selon un communiqué du Procureur Général de la République, Valentin Bagorikunda, rendu publique ce lundi dans l’après midi, la commission est nantie de toutes les prérogatives reconnues par la loi en la matière.

Cette commission va produire un rapport dans 60 jours selon le même communiqué et en cas de « découverte des éléments de preuve pertinents, la commission tirera toutes les conséquences juridiques qui s’imposent ».

Le Conseil national de Sécurité s’était réuni hier après l’arrivée du président Nkurunziza qui suivait le sommet des Chefs d’Etats de l’Union Africaine mais qui a dû interrompre ces activités pour rentrer au pays.

Dans un communiqué rendu public tard dans la nuit et lu par le secrétaire permanent de ce même conseil, le Colonel Prime Ngowembona, il avait été recommandé aux services compétents de mener des enquêtes le plus rapidement possible et d’établir les responsabilités.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

933 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU





Les plus populaires
En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza,(popularité : 58 %)

L’EPU : le Burundi se garde de mettre en applications 39 recommandations ,(popularité : 4 %)

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Muyinga : deux présumés auteurs d’assassinats acquittés ,(popularité : 3 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 2 %)

Procès Gatumba: "Parodie de justice",(popularité : 2 %)

Les femmes juristes s’intéressent aux veuves,(popularité : 2 %)

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts,(popularité : 2 %)

Le président de l’ADC-Ikibiri écouté par la justice ,(popularité : 2 %)

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi ,(popularité : 2 %)