Le prix du carburant va-t-il encore à la hausse ?




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 28 février 2013  à 11 : 34 : 06
a

Les opérateurs économiques se sont gardés de distribuer le carburant ce jeudi dans les différentes stations à essence à Bujjumbura. La population doute d’une probable revue à la hausse des prix de ces produits.

Selon les personnes contactées dans différentes stations à essence, comme à Nyakabiga à la neuvième avenue, le carburant est vendu de manière frauduleuse soit avec 500Fbu de plus sur le prix normal. Ailleurs dans d’autres stations ces produits sont disponibles sont disponibles mais les opérateurs économiques qui en sont propriétaires ont intimé l’ordre à leurs travailleurs de ne pas leur servir.

Cela est vrai surtout dans les stations à essence à côté de Fido Dido, Chez Katikati, du pont Ntahangwa et autres. Depuis l’avant midi de ce jeudi, les commerçants de ces produits étaient en réunion. L’issue de la réunion n’est pas encore connue. Plus d’un doute que la réunion n’aboutisse sur la hausse des prix de ces produits.

Le phénomène est le même en province de Bururi où la spéculation gagne du terrain parmi sept stations à essence de la commune de Rumonge selon les informations sur place.

Le ministre des finances et de la planification pour le développement a rassuré la population ces derniers jours. Il a indiqué qu’aussi longtemps que le prix du carburant par baril n’a pas encore changé, le gouvernement n’est pas prêt à rehausser le prix du carburant à la pompe.

Tout le monde s’accorde à dire que la dépréciation à grande échelle de la monnaie burundaise risque d’être à la base de cette probable hausse des prix des produits carburants




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

290 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Le Japon porte secours aux victimes de la malnutrition de Kirundo



a

Bubanza : La distribution de carburant entachée d’irrégularités



a

Burundi : Du dégel « gelé »



a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe





Les plus populaires
Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 11 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 9 %)

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau,(popularité : 6 %)

Le Burundi gifle 53 importateurs de carburant,(popularité : 6 %)

Le marché de Jabe : craintes des vendeurs de perdre leurs stands,(popularité : 5 %)

Karusi : Un incendie décime le marché de Bugenyuzi pour la deuxième fois en moins d’une année ,(popularité : 5 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 5 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 5 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 5 %)

Exercice 2013 : La BCB réalise un bénéfice de 2 milliards ,(popularité : 5 %)