Actualité thématique

Economie


Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !

En International


Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?

Environnement


Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse

Justice/Droits de l’homme


Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !

Nouvelles de l’EAC


Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi

Politique


Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !

Sécurité


Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface

Société


Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.

Sport et culture


Le Japon renforce les capacités du karaté burundais


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 14 Gitugutu 2018

Débat


Ikiganiro kidasanzwe kw’igandagurwa ry’incungu ya demokarasi Ndadaye Mélchior, 19 Gitugutu 2018

Diaspora


Karadiridimba, 14 Karadiridimba 2018

Economie


Umuyange, 2 Gitugutu 2018

Emissions musicales


Uburundi buraririmba co kuwa 15, Gitugutu 2018

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 11 Gitugutu 2018

Jeunesse


Tweho, 29 Nyakanga 2018

Justice


Nkingira, 12 Gitugutu 2018

Mugona iki ?


Gira ico ushikirije, 12 Gitugutu 2018

Société


Isanganiro ry’imiryango co kuwa 15 Gitugutu 2018


Au revoir Karaoké




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 29 mars 2013  à 06 : 57 : 19
a

« Le nouveau maire de la ville vient d’interdire l’organisation des karaokés dans les cabarets de la ville de Bujumbura. Les chanteurs crient contre la mesure et menacent d’aller ailleurs dans d’autres où les droits des artistes sont reconnus et respectés » c’est la réaction de Steven Sogo l’auteur de la chanson ‘’il est beau mon pays’’.

Au cours d’une interview qu’il a accordée à la radio Isanganiro , Steven Sogo a indiqué que les karaokés sont les seules sources de revenus pour les artistes burundais . il est incompréhensible de saisir que les artistes seront en mesure de vivre dans ce pays de sa part. Selon lui, cette décision avait aussi été prise dans les années écoulées par l’ancien maire de la ville. Ce dernier l’avait par la suite annulée. « Je ne connais toujours pas ce qui serait derrière cette décision », a souligné le chanteur Steven Sogo.

Les autres personnes qui regrettent de cette décision sont les propriétaires des cabarets en Mairie de Bujumbura. Depuis que les burundais sont habitués à l’organisation des Karaokés, ces propriétaires de cabarets font entrer beaucoup d’argent selon ces chanteurs. Eux aussi ne se gardent pas de regretter selon Steven Sogo.

En prenant cette mesure, le maire de la ville de Bujumbura a indiqué que les karaokés sont à la base des tapages nocturnes. Cette mesure sonne mal pour les artistes certes, mais ici et là à travers le monde la musique burundaise commence à être aimé par la population et à acquérir ses lettres de noblesses à l’étranger.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2262 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Japon renforce les capacités du karaté burundais



a

L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national



a

"Vuga, révélation de mes talents ", témoigne Vestine



a

Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants



a

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die



a

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA



a

Miss Burundi : la couronne à quel prix ?



a

PSG - REAL : Une finale avant la lettre



a

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs



a

Victoires prévisibles d’Olympique Stars et Lydia Lydic, rassurent les entraineurs





Les plus populaires
Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants ,(popularité : 7 %)

L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national ,(popularité : 6 %)

Le Japon renforce les capacités du karaté burundais ,(popularité : 4 %)

"Vuga, révélation de mes talents ", témoigne Vestine ,(popularité : 4 %)

Onze pros pour renforcer les Intamba mu Rugamba ,(popularité : 4 %)

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs,(popularité : 3 %)

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die,(popularité : 3 %)

Actualité sportive burundaise : Le championnat national de Primus ligue est à sa sixième journée,(popularité : 3 %)

Icône du tambour sacré : Que son âme repose en...,(popularité : 3 %)

Buryenda n’est plus, Karyenda non plus. Une perte ?,(popularité : 3 %)