Libération provisoire sur cautionnement




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 11 juin 2013  à 15 : 09 : 25
a

« Le ministère public a le privilège d’accorder la libération provisoire à un détenu s’il analyse que ses arguments sont fondés », C’est le point de vue du porte parole du ministère de la justice ce lundi sur la libération de l’ex Maire de la ville de Bujumbura, Evrard Giswaswa après avoir payé une caution de 250 millions de francs Bu.

Au cours d’une interview qu’il a accordée à la Radio Isanganiro ce lundi, Elie Ntungwanayo a indiqué que le ministère public prend cette décision d’habitude après avoir analysé tous les contours de la question. Au moment où certains grouillent encore sous les verrous alors qu’ils sont en mesure de se payer de cette somme, le porte parole du ministère de la justice a indiqué que l’appréciation du ministère public y est pour grand-chose puisque c’est lui qui apprécie les plaidoiries du détenu .

L’ex Maire de la ville de Bujumbura et le directeur général de la Société de Gestion du Marché de Bujumbura sont tous les deux accusés de mauvaise gestion dudit marché après l’incendie qui a ravagée le Marché central de Bujumbura.

Le favoritisme, la concussion et la gestion frauduleuse des places du marché central de Bujumbura sont certaines des infractions qui pèsent sur ces deux personnes. Horugavye Cyprien, l’ancien Directeur Général de la SOGEMAC reste locataire de la prison centrale de Mpimba.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

912 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »



a

Burundi : CNIDH perd les points



a

« la situation des droits de l’homme au Burundi est bonne », clame Mutabazi



a

Justice : Deux magistrats arrêtés pour « corruption »



a

La CNIDH satisfaite de la situation des droits de l’homme au Burundi





Les plus populaires
La CVR toujours à l’œuvre ,(popularité : 3 %)

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Muyinga /CVR Les agents de déposition sont déjà désignés sur les collines,(popularité : 3 %)

Bujumbura : Les refoulés de Gasenyi reviennent un en un,(popularité : 3 %)

Au moins 53 mineurs libérés après le discours de Nkurunziza,(popularité : 3 %)

La réouverture des médias saccagés reste sans issu,(popularité : 3 %)

Deux pays différents deux justices différentes : Sinduhije libéré ce mardi ,(popularité : 3 %)

Le FORSC satisfait de l’appel de l’UE contre des agents cités dans des assassinats,(popularité : 3 %)

Prosper Mérimé acquitté dans le dossier Manirunva,(popularité : 3 %)

Le parquet général de la république demande l’extradition de 4 journalistes burundais,(popularité : 3 %)