L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 13 juin 2013  à 09 : 38 : 04
a

« L’Uprona aile de Kumugumya doit endosser les responsabilités sur les problèmes exprimés ici et là à travers le pays à savoir les lacunes contenues dans la nouvelle loi régissant la presse ainsi que les problèmes dans la gestion des conflits fonciers », c’est le point de vue du président du parti Uprona , aile de la réhabilitation ce mercredi.

Au cours d’une conférence de presse que l’Uprona , aile de la réhabilitation sur les défis de l’heure, Evariste Ngayimpenda a demandé aux responsables de ce parti , aile de Kumugumya, de ne pas continuer à tromper l’opinion en disant qu’il n’y est pour rien dans les engagements du parti au pouvoir puisqu’il ne cesse de cautionner les lois décriés par la plupart des citoyens.

Il est revenu principalement sur les problèmes causés par la Commission Nationale des Terres et autres Biens CNTB dans gestion des problèmes de terres entre résidents et rapatriés et la nouvelle loi sur la presse récemment promulguée par Pierre Nkurunziza.

De la part d’Evariste Ngayimpenda, l’aile de l’Uprona de Kumugumya est représentée dans les institutions de ce pays, mais ses représentants ne font que cautionner les décisions du parti au pouvoir.

« Le ministre ayant en charge la communication et le premier Vice président de la république sont tous membres de l’Uprona. Qu’ont-t-ils font jusqu’à présent par rapport à la nouvelle loi sur la presse qui a été décrié par tout le monde », a martelé. Selon lui, ils n’ont qu’à remettre le tablier s’ils ne sont pas en mesure d’imposer leurs opinions.

Le professeur Evariste Ngayimpenda estime que les responsables de ce parti devraient savoir qu’ils sont comptables envers l’histoire face à ces pratiques qui entravent la paix sociale des Burundais.

Evariste Ngayimpenda a indiqué que la réconciliation de ces deux ailes du parti du Prince Louis Rwagasore n’est pas pour demain mais que l’espoir est toujours permis.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

650 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR



a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?





Les plus populaires
Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC,(popularité : 24 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 5 %)

Trois pays de la région disent oui au troisième mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 5 %)

Sommet USA-Afrique : La question des mandats tombe parmi les premières,(popularité : 5 %)

‘’ L’appel des leaders politiques en exil au retour au pays est une intrigue’’,(popularité : 4 %)

2015 et Pierre Nkurunziza : l’heure des intrigues aurait sonné,(popularité : 3 %)

Un ancien journaliste aujourd’hui contre la liberté d’expression,(popularité : 3 %)

Mgr Bigirimana Eraste, Nouveau pasteur du Diocèse Anglican de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Les imbonerakure risquent d’être roulés devant la justice ,(popularité : 3 %)

La justice burundaise dira le droit dans l’avenir,(popularité : 3 %)