‘’L’école fondamentale commence au début de l’année scolaire’’




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 19 juin 2013  à 07 : 41 : 21
a

La ministre de l’éducation primaire et secondaire, Rose Gahiru a indiqué que le nouveau système d’éducation à savoir l’école fondamentale commencera au début de l’année scolaire 2013-2014 en précisant que les difficultés ici et là dans les communes du pays ne manqueront pas puisque tout début est toujours difficile.

Au cours d’une séance de questions orales au sénat ce mardi où Rose Gahiru avait été invitée pour expliquer l’état d’avancement du système formation des enfants burundais ayant été adopté par le pouvoir de Bujumbura à savoir le système d’éducation type fondamental , elle a indiqué que le ministère en question s’investit davantage pour que ce nouveau système d’éducation devienne une réalité au cours de cette année. Selon Rose Gahiru, la logistique nécessaire qui avait constitué une entrave et été à la base de son échec au cours de l’année scolaire écoulée n’est plus d’actualité actuellement.

Au moment où les enseignants des classes de 7ème, 8ème et 9ème s’inquiètent du sort qui leur sera réservé puisque seulement 2 enseignants seront titulaires des cours de toute la classe, Rose Gahiru a indiqué qu’ils ne seront pas chassés vaille que vaille mais qu’ils seront casés ailleurs.

« L’école fondamentale va certes commencer cette année scolaire, il ne faudra pas cependant être surpris si une fois dans telle ou telle autre école les revendications font parler d’elles par rapport à l’organisation de l’école fondamentale parce que celle-ci est une innovation à travers le pays », a-t-elle souligné.

Dans l’entre temps, le ministère de l’éducation primaire et secondaire n’a pas encore précisé si l’éducation fondamentale sera gratuite à l’instar du système d’éducation en vigueur à l’école primaire.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2241 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 100 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 16 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 12 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 12 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 11 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 11 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 10 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 10 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 10 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 10 %)