Revue de la presse du 13 juillet 2013




Par: , dimanche 14 juillet 2013  à 08 : 22 : 44
a

Gatunguru, un site, un palais, et beaucoup de colère, titre le journal Iwacu

Les habitants de Gatunguru où sera érigé le palais présidentiel et des infrastructures connexes avaient refusé que les Chinois commencent les travaux ; mais ils viennent de céder parce que la police a usé de la force. Iwacu indique que cette population est contre le système d’indemnisation. Le gouvernement leur a donné 2500 francs burundais par mètre carré, somme que ces habitants ont jugé insuffisante.

Sébastien Ntirampeba, chargé des travaux d’enquête et d’indemnisation du terrain Gatunguru réfute toutes les allégations de ces habitants. Il explique que la commission s’est référée aux textes légaux pour attribuer des indemnités car, il s’agit d’une partie se trouvant dans la zone non viabilisée et périphérique.

Se référant au code foncier, maître Fabien Segatwa a indiqué au journal Iwacu que l’indemnité est fixée par le propriétaire du sol et l’Etat. Elle peut être fixée à l’amiable mais il arrive que les personnes expropriées ne soient pas d’accord avec l’indemnité fixée par l’Etat. Maître Segatwa précise que dans ce cas, les deux parties s’adressent aux juridictions compétentes.

L’hebdomadaire Ijambo est revenu sur un conflit réglé à l’amiable, et qui est soldé par la restitution d’une génisse.

Cela s’est passé le 8 juillet au chef-lieu de la province de Cibitoke quand Albert Ndikumana, ex- administrateur de la commune Buganda a restitué volontairement une génisse à Rachelle Nteturuye. Celle-ci avait fui sa province pendant la crise, abandonnant ainsi ses biens derrière elle.

Même si Albert Ndikumana avait refusé auparavant de donner de vaches à cette veuve avant que la Cntb ne se saisisse de la question, cette commission a indiqué à Ijambo qu’elle salue l’acte de cet ancien administrateur. La Cntb demande d’ailleurs que ce cas serve d’exemple à tous ceux qui refusent de restituer. La Cntb a profité pour fustiger ceux qui l’accusent à tort de ne pas se soucier du volet « réconciliation », écrit Ijambo.

Après cet acte, Rachelle Ntetu ruye a indiqué à l’hebdomadaire que la date du 8 juillet restera une journée mémorable pour elle car, ses enfants vont de nouveau goûter au lait.

Six cas de viol sexuel à la charge d’un homme de la commune Itaba.
L’homme dont il est question s’appelle Ildefonse Ntahomvukiye selon l’agence burundaise de presse qui cite l’administrateur de cette même commune dans la province de Gitega. Les victimes récentes étaient deux gamines de l’école maternelle. Elles ont rencontré le bourreau à la station d’une antenne téléphonique de Gihamagara où leurs parents les avaient commissionnées pour récupérer les appareils téléphoniques mobiles qu’ils y avaient envoyés pour l’alimentation électrique, précise l’ABP info.

Le centre Humura chargé de la prise en charge psychosociale et médicale des victimes des violences sexuelles reconnaît avoir déjà traité quatre de ces six cas cités. Abp info précise également que le magistrat du parquet de la République a déjà confectionné leurs dossiers.

L’enveloppe de la Primusic édition 2013 a été majorée.

Selon le magazine Burundi ECO, 46 musiciens seront choisis sur tout le territoire national pour le concours. Le gagnant de cette année recevra une enveloppe de 15 millions au lieu de 10millions gagnés par Rally Joe pour l’année dernière.

En procédant à ce concours, écrit le magazine, l’entreprise Brarudi via la marque Primus cherche à faire émerger de nouveaux talents locaux et leur offrir l’opportunité de propulser leur carrière artistique.

Cet événement sera organisé en cinq étapes : Des auditions provinciales seront établies sur la période du 24 juillet au 10 août ; une quart de finale est fixée au 24 août ; une demi-finale le premier septembre et la grande finale est prévue pour le 14 septembre.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

334 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article