CAE : LES DIRIGEANTS DOIVENT SENSIBILISER LE PUBLIC SUR L’INTEGRATION RÉGIONALE




Par: Agence est-africaine de Presse , jeudi 1er août 2013  à 15 : 46 : 29
a

Article produit par Isaac Mwangi/Agence est-africain de Presse

Arusha, 31 juillet 2013 (EANA) –Les gouvernements de l’Afrique de l’Est ne devraient pas continuer à parler de l’intégration alors que les grands bénéficiaires pour lesquels l’initiative a été lancée-les citoyens- n’en savent rien.

La Directrice des affaires sociales au Ministère kenyan chargé des affaires de la Communauté de l’Afrique de l’Est(EAC), du commerce et du tourisme, Mme Agnès Sila a fait la remarque hier dans son bureau à Nairobi, lorsqu’il recevait une équipe qui doit parcourir tout le pays pour évaluer la perception du public sur l’intégration.

L’équipe de l’enquête « EAC Brand Survey2013 » est conduite par M. Sukdev Chhatbar, un expert en médias qui a dit que tous les cinq pays membres de la Communauté étaient impliqués dans cet exercice pour sonder les perceptions du public.

L’équipe se rendra dans la ville côtière de Mombasa pour quelques jours avant de revenir sur Nairobi. Au terme de l’enquête dans la capitale kenyane, elle ira à Eldoret au nord du Rift Valley.

Quatre groupes sont principalement visés dans ce sondage, à savoir les cultivateurs, les commerçants, les agents des gouvernements locaux et des femmes en affaires. M. Chhatbar a dit que ces groupes ont été ciblés parce qu’ils constituent les piliers du processus d’intégration. Encore que la majorité de la population de l’Afrique de l’Est se retrouvent dans l’une de ces catégories.

Le sondage se mène à l’aide d’un questionnaire disponible en anglais, en swahili et en français. Le questionnaire cherche à évaluer la sensibilisation et le niveau de connaissance du concerné sur les questions relatives à la Communauté et à l’intégration régionale en général.

Les enquêteurs devraient collecter des informations scientifiques objectives qui donneront une évaluation précise du niveau de sensibilisation et d’engagement de la population dans les pays membres sur les questions de l’intégration. L’équipe des enquêteurs est composée de journalistes, jeunes meilleurs débateurs de la CAE, des étudiants à l’université, et des fonctionnaires des Ministères chargés des affaires de la CAE, familiers avec les questions relatives à l’intégration.

Au niveau national, Mme Sila a dit que le Kenya faisait des efforts pour sensibiliser ses citoyens sur le processus d’intégration. Elle a indiqué que ces efforts comprenaient le fait d’identifier les défis auquel est confronté le processus d’intégration régional.

Le ministère, a-t-elle dit, organise des ateliers de sensibilisation pour des groupes variés, l’un des groupes étant les femmes en affaires, parce que ces femmes font face à beaucoup de problèmes qui sont souvent dus au manque de connaissance du contenu des différents protocoles.

Elle également dit que la sensibilisation des communautés transfrontalières était en cours, étant donné que celles-ci peuvent contribuer au renforcement du commerce et des bonnes relations entre les pays de l’Afrique de l’Est.

L’enquête a commencé le 16 juillet et devrait se terminer le 27 août. Elle a été organisée par la CAE et financée par l’Agence allemande de coopération internationale(GIZ).

Les résultats préliminaires de l’enquête devraient tomber en septembre ou octobre cette année.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

280 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut



a

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général



a

Kampala : Un burundais à la barbe étrange se fait arrêté en pleine messe



a

Margaret Zziwa destitué pour faute, abus de pouvoir



a

Le Président de la CADHP exhorte l’Afrique à plus d’engagement aux questions des droits de l’homme





Les plus populaires
Les intellectuels dénoncent la non-implication des citoyens dans le processus d’intégration,(popularité : 3 %)

Le Président de la CADHP exhorte l’Afrique à plus d’engagement aux questions des droits de l’homme,(popularité : 3 %)

Compression budgétaire de 10 Millions de dollars à la CAE.,(popularité : 2 %)

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix,(popularité : 2 %)

L’EAC va envoyer des observateurs aux élections du Kenya à partir du mois prochain,(popularité : 2 %)

LE MANQUE DE CONNAISSANCE DU RÉGIME COMMERCIAL DE LA CAE ENTRAVE LES FEMMES – EABC,(popularité : 2 %)

Margaret Zziwa destitué pour faute, abus de pouvoir,(popularité : 2 %)

La région de l’Afrique de l’Est mûre pour l’investissement selon un ministre suédois,(popularité : 2 %)

Le FORSC agrandit les liens ,(popularité : 2 %)

CAE-Bilan 2012 : Première dame Présidente de l’Assemblée législative et Nouveau siège,(popularité : 2 %)