Karusi : La justice acquitte le policier Augustin Bigirindavyi, auteur présumé d’attentat meurtrier




Par: Joseph Nsabiyabandi , vendredi 2 décembre 2011  à 16 : 48 : 54
a

C’est vers 18h00 de ce jeudi, le 1er novembre, que le tribunal de grande instance de Karuzi a annoncé le verdict : « le tribunal acquitte l’agent Augustin Bigirindavyi ». Il était accusé d’avoir tué un jeune homme et blessé un autre à Rubavu de la commune Buhiga dans la province de Karusi Dimanche dernier.

Après 3 heures de siège dans l’après midi de ce jeudi, le siège annonce au public que le procès est mis en délibéré et que le verdict sera communiqué jeudi le 8 Décembre. Le même jour, 30 minutes après le départ du public, le siège revient et annonce que l’agent Augustin Bigirindavyi est blanchi.

Au cours de l’audience, le procureur de la république à Karuzi a requis un emprisonnement à perpétuité à l’agent Augustin Bigirindavyi pour avoir assassiné avec son fusil de service Ramadhan Sindayigaya, et 15 ans d’emprisonnement ferme pour attentat meurtrier de Zéphyrin Nimbona. Le policier Augustin Bigirindavyi n’a pas nié avoir tiré sur ces deux personnes, expliquant qu’il s’agissait d’une légitime défense.
L’agent Eric Nijimbere que le présumé disait qu’il défendait a affirmé au tribunal qu’il était à son poste d’attache au moment du crime, une allégation que le tribunal n’a pas considérée. Le tribunal a retenu et considéré les propos du présumé et a tranché en sa faveur.

Le jugement rendu a surpris plus d’un, surtout les témoins oculaires de ce crime. Le procureur de la république à Karusi qui, lui-même en a été surpris, promet interjeter l’appel.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1351 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »



a

Burundi : CNIDH perd les points



a

« la situation des droits de l’homme au Burundi est bonne », clame Mutabazi





Les plus populaires
Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi,(popularité : 4 %)

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »,(popularité : 2 %)

Les réclamations au CFPP de Nyakabiga refont surface ,(popularité : 2 %)

Plus de 328 prisonniers de Mpimba bénéficient d’un élargissement provisoire ,(popularité : 2 %)

La famille Kamatari crie à l’injustice,(popularité : 2 %)

La vérité sur plus de 400 personnes massacrées à Kivyuka en 1996 reste mystérieuse,(popularité : 2 %)

Il est onvoqué par le Parquet de Makamba,(popularité : 2 %)

Kivyuka : Les assassinés ré-assassinés,(popularité : 2 %)

De la perpétuité requise pour les présumés putschistes ,(popularité : 2 %)

Massacre des Banyamulenge : La vérité reste attendue ,(popularité : 2 %)