Muyinga : deux présumés auteurs d’assassinats acquittés




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 4 janvier 2014  à 08 : 40 : 11
a

Le Tribunal de Grande Instance de Muyinga a acquitté 4 personnes présumées auteurs des massacres de 2 membres du FNL en aout 2011 sous prétexte que les arguments de la défense étaient bourrées de contradictions.

Selon les informations en provenance de Muyinga ce vendredi, l’une de ces deux personnes tuées était policier. Il avait été tué dans les mêmes circonstances qu’une femme de la commune de la province de Muyinga dans la commune de Butihinda. Tous les deux avaient été kidnappés pendant la nuit en aout 2011 dans la zone et commune de Butihinda et éliminés directement par des personnes non encore identifiées .

Une personne Nsengiyumva Cyprien lui aussi membre du FNL qui a échappé de justesse à la mort avait dit qu’elle avait lui aussi été arrêtée pendant la nuit par les 4 personnes dont Issa Banguwunguka, le chef de Zone de Butihinda membre du CNDD-FDD le jour de la mort de ces 2 personnes. Pour lui, il est illogique de voir que ces personnes soient aujourd’hui libres de mouvement.

Le Tribunal de Grande Instance a libéré ces personnes parce les arguments de la partie civile n’étaient pas convaincantes. Il y avait autant de contradictions dans leurs propos, selon le siège. Inédit mais vrai : qui réellement a tué ces deux membres du FNL en aout 2011, s’est interrogé le public visiblement resté dans sa soif pour ce qui est de la vérité dans ces meurtres.

Ce dossier a été classé les cas d’exterminations extrajudiciaires. En cette période Muyinga n’était pas la seule province à avoir à enregistré les difficultés du genre. D’autres provinces à avoir enregistré les problèmes d’insécurité pour des mobiles politiques similaires sont Bubanza mais aussi et surtout Bujumbura dans lesquelles le FNL était plus ou moins implantés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1325 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi





Les plus populaires
Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 6 %)

Muyinga/Un containeur sert de cachot clandestin à Gasorwe,(popularité : 5 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 5 %)

Muyinga /CVR Les agents de déposition sont déjà désignés sur les collines,(popularité : 4 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 4 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 3 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 3 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 3 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 3 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 3 %)