Le président de l’ADC-Ikibiri écouté par la justice




Par: Désiré Nimubona , dimanche 11 septembre 2011  à 13 : 19 : 56
a

Le président en exercice de l’Alliance des Démocrates pour le Changement ADC-Ikibiri s’est présenté ce mercredi devant la justice sur fond d « ’enquête judiciaire » comme l’a annoncé son avocat Me Fabien Segatwa à la presse.

Selon son avocat, son client a été interrogé sur les propos tenus la semaine dernière lors d’une conférence de presse au cours de laquelle, les opposants politiques burundais ont appelé le gouvernement à négocier avec eux.

L’avocat de cet ancien président de l’Assemblée nationale burundaise a fait savoir que visiblement le dossier ne donne pas lieu aux doutes et espère qu’il sera bientôt clôturé.

Auditionné pendant près de deux heures, le président de l’opposition burundaise avait été accompagné au parquet par une foule de membres des partis de l’ADC-Ikibiri.

Le président en exercice de l’opposition burundaise avait été convoqué pour répondre ce vendredi mais s’était excusé et le rendez-vous avait été repoussé pour ce mardi.
Ce mardi aussi, il n’a pas été écouté car c’était un jour férié.

Il se représentera devant la justice encore une fois le 6 septembre 2011, comme Me Segatwa l’a annoncé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

881 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »



a

Burundi : CNIDH perd les points





Les plus populaires
Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts,(popularité : 6 %)

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Des centaines de gens venus soutenir Mbonimpa dans son procès,(popularité : 3 %)

Congo : Un an près leur assassinat, toujours pas de justice selon HRW ,(popularité : 3 %)

Le droit à la vie est en danger,(popularité : 3 %)

Burundi : Dossier putsch, le ministère public interjette appel,(popularité : 3 %)

Un agent du SNR arrêté à Gihanga ,(popularité : 3 %)

La CNIDH sensibilise les autorités locales sur les principe de protection des droits de l’homme,(popularité : 2 %)

Massacre des Banyamulenge : La vérité reste attendue ,(popularité : 2 %)

Patrice Mazoya est locataire de cette prison ,(popularité : 2 %)