La restriction des libertés publiques n’est qu’une perception, Laurent Kavakure




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 15 mars 2014  à 13 : 01 : 20
a

Laurent Kavakure a indiqué que les droits civils et politique sont respectés au Burundi malgré quelques écarts contrairement à la position de l’ l’Union Européenne selon laquelle ces droits connaissent une restriction ces derniers jours.

Au sortir d’une rencontre à huis clos avec les diplomates de l’Union Européenne accrédités à Bujumbura ce vendredi, le ministre des relations extérieures l’ambassadeur Laurent Kavakure a indiqué que les sujets politiques de l’heure ont fait objet de débat avec ces hommes et femmes en occurrence les bavures policières pendant la semaine écoulées dans les permanences de l’Uprona et du MSD, Mouvement pour la Solidarité et le Développement et la situation économique qui prévaut actuellement.

Certains des diplomates nous ont indiqué qu’ils ont fait le tour des questions politiques de l’heure notamment les difficultés au sein des partis politiques Uprona et MSD et le projet de loi sur la révision de la constitution sans pour autant entrer dans les détails.

L’ambassadeur de l’Union Européenne, Patrick Spirlet, a indiqué au sortir de cette rencontre que l’Union Européenne a émis son souhait de voir les élections prévues en 2015 se dérouler dans la transparence et dans un climat politique apaisé.

Il a demandé au Burundi de respecter les droits civils et politiques qui régissent ce pays. « Je préfère ne pas donner mon opinion sur la situation politique qui prévaut au Burundi mais si vous êtes intéressé vous pouvez chercher les déclarations que nous venons de rendre public ces derniers jours » a-t-il souligné, visiblement en usant d’une langue de bois aux questions qui lui étaient posées.

Cette rencontre qui a duré trois heures a vu la participation du Directeur Général de la police et du président de la commission permanente chargées des questions politiques à l’assemblée nationale. Nous avons appris que le directeur général de la police n’a rien ménagé pour montrer que la police avait été acculé de recourir à la violence parmi les jeunes membres du MSD la semaine écoulée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1007 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Weah Mzalendo   ce  samedi 15 mars 2014   à 13 : 41 : 59

Ibi vyose biriko biraba amakungu asemerera twibaza ko ubutegetsi bwitera udushurwe nyabuna bwobikorerako.
Aha ntitwobideha abanyepolitike benshi bavuga ko batagira urubuga, basavye impusha ntibazibaha kandi iryo tegeko ryashizweho batanababajije.
Hari rero guhigana no guhinyanura mu kinyoma ivy basaba kugira ishusho ribe ryiza kuri Leta n’ikimenyamenya ni uko ataho twunva Leta ivuga co kimwe n’amashirahamwe canke mbere abanyagihugu benshi kuri ivyo biba.
Leta ifise intumbero yo kuvuga ko vyakaka kandi ata terambere mbere ugasanga abagirizwa ububeshi n’ubusuma muri iyo Leta aribo baduzwa hejuru.
Nta kindi rero atari guhigana n’abatayivugira ariko ibi ntibikuraho ingorane ahubwo birazongereza. Umuti wari guha urubuga abandi bakubahiriza démokarasi n’amategeko mugabo ntibayahindure kugira bakandamize abandi.
Ibi nivyo bituma izo ntureka kandi biraboneka ko bariko barondera inyishu ku mutwe aho kuyihera iyo ikibazo kiri (aho tuvuze)
Ubu nta terambere bokwerekana, ubukene bwariyongeye, ubunyonyezi ni wararaye kandi tukaba tuzi ko atamusuma arimira abana. None wunva bohera he kugira bagumane ubwo butegetsi. Nta handi tubona atari kuja ku rugamba rw’uwutavuga rumwe na Leta.



Par   ce  samedi 15 mars 2014   à 22 : 23 : 26

Les blancs vous vous trompez les dd vont transformer le Burundi en enfer comme fut le cas des interahamwe et les sereka



Par rose hakizimana   ce  lundi 17 mars 2014   à 16 : 14 : 53

uwo avue ko bazohindura ubundi en enfer ntaco abaeshemwo kuko urikouraba ivyo bagira tutari bwabone nko gutekera abantu mu masache kwica abantu bakabata mu nzuzi kandi bazi ko ayo mazi anyobwa na bose naba nyene barimwo. kucaimitwe ,kubohera abantu ku mabuye mu nzuzi ukaja uraca ibihimba ubaha amaraso ngo nibanywe none wunva hasigaye iki birababaje mugabo abantu nibashira hamwe ivyo vyose bizohera



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  lundi 24 mars 2014   à 17 : 59 : 49

iyo ndiko ndaraba ibigirwa mu gihugu cacu nca ndakigereranya n urugo rufise umugabo w imboregwa n umugore ari gito urwo rugo ntirukubugwa uhaciye wese aritwengera canke akifata ku mazuru kubera hanuka . murambabarira kubera ako karorero katari keza ,ndakatanze kubera mbabazwa nibiba mu gihugu ca mavukiro ariko ndizeye cane ko abazotwara mu myaka iza bazohindura iyo nyifato mbi y abatwara uno musi



Par Alidi Hicuburundi   ce  mercredi 26 mars 2014   à 09 : 41 : 17

Eweeee indaaaaa nukuri uri imanga.umuntu nka kavakure ataye ubushingantahe kubera inda.mbe ntushima nayo umaze kuronka ?nukuri mutama wokwisubirako kuko ivyo uriko ubesha abobazungu basanzwe bazi ukuri nubwichanyi reta yanyu ya cndd fdd iriko irakora barabibona mumasatelite.urambabaje mutama.ntakundi inda nimangaaaaa.ariko umenye ivyo uzobazwa mwijuru kuko hariya nukuri gusa.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées



a

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre



a

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains !



a

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales



a

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge



a

Les Nations Unies au côté du Burundi



a

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !



a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions





Les plus populaires
Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 50 %)

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 47 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 4 %)

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre,(popularité : 3 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 3 %)

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées ,(popularité : 3 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 3 %)

Les œuvres du cinquantenaire ou des sept ans du pouvoir CNDD FDD ? ,(popularité : 2 %)

La chambre basse du parlement a-t-elle été convaincue ?,(popularité : 2 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)