Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Cibitoke : Un démobilisé rwandais aux mains des Services National burundais de Renseignement




Par: Désiré Nimubona , samedi 8 octobre 2011  à 09 : 42 : 23
a

Le nommé Emmanuel Manirafasha, ancien démobilisé dans l’armée rwandaise, s’est rendu à une position militaire de la Province Cibitoke à la frontière burundo-rwandaise, craignant pou sa sécurité, apprend-t-on des sources sur place à Cibitoke.

Emmanuel Manirafasha, né en 1973 au secteur Gihete, sous-colline Karambo en province Ouest Rusizi, père de cinq enfants dit qu’il s’était enrôlé dans l’armée rwandaise, Front Patriotique Rwandais (F.P.R), vers les années 1993 jusqu’en 2002 quand il a été démobilisé au grade de sergent.

« Je travaillais en parallèle avec mes chefs hiérarchiques FPR, entre autres les Généraux James Kabarebe, Ministre actuel de la Défense et Kayumba Nyamwasa, ex-chef d’Etat-major de l’armée, » a souligné le fugitif rwandais.

Emmanuel Manirafasha souligne avoir passé tout un mois dans la brousse avant de s’exiler vers le Burundi. Il s’est rendu à la position militaire frontalière de Nyempundu, zone Ruziba, Commune Mugina de la Province Cibitoke vers 11heures du jeudi, 22 septembre 2011, puis a été directement transféré au chef-lieu de la zone Ruziba, le même jour et il a passé la nuit chez le chef de zone. Le lendemain, il est conduit chez l’administrateur communal où il a subit des interrogatoires.

Lors de ces interrogatoires, le fugitif aurait demandé un asile politique, mais l’Office National de Protection des Réfugiés et Apatrides à Cibitoke souligne qu’il n’a aucune trace de l’individu jusqu’à l’heure actuelle car, d’après cette même source, le fugitif aurait été transporté par les agents du service national de renseignement du Burundi pour une destination inconnue.

Réaction administrative

Selon Paul Ndimubandi, Administrateur de la commune Mugina, il est impossible à son niveau de satisfaire la demande d’asile de cet individu car, souligne-t-il, l’accord de l’exile aux nécessiteux ne rentre pas dans ses attributions. C’est pourquoi il l’a remis au service national de renseignements pour d’amples informations, a-t-il conclu.

Quant à l’autorité militaire rwandaise de la province Ouest Rusizi contacté et qui a gardé l’anonymat, le cas de cet homme n’est pas connu du tout. Selon lui, il revient aux autorités burundaises chargées d’accueil des demandeurs d’asile de traiter ce dossier selon les lois nationales et internationales.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1140 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 16 %)

Kigwena : Des bandits armés disparaissent dans une réserve,(popularité : 8 %)

Karusi : Un pasteur rwandais arrêté par les services secrets,(popularité : 8 %)

Burundi : Deux policiers tués et plusieurs blessés dans des accidents de roulage,(popularité : 8 %)

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac,(popularité : 7 %)

Grève à l’Université du Burundi sur fond de retard des bourses d’étude des assistants,(popularité : 6 %)

Le Chef d’état-major échappe à une tentative d’assassinat,(popularité : 5 %)

Insécurité à Bujumbura, trafic paralysé à Bubanza et Cibitoke ,(popularité : 5 %)

Muyinga/sécurité : Trente fusils de type karashinikov saisis à Giteranyi ,(popularité : 5 %)

La sécurité d’un agent du SNR en danger à Rutana ,(popularité : 5 %)