La CIRGL prête à lutter contre l’exploitation illégale des minerais




Par: Désiré Nimubona , vendredi 20 janvier 2012  à 16 : 08 : 02
a

La Conférence Internationale pour la Région des Grands Lacs, CIRGL, est déterminée à lutter pour la stabilisation de la Région des Grands Lacs, et par conséquent éviter qu’il soit un foyer de tension, selon Professeur Ntumba Luamba.

Selon le nouveau Secrétaire Exécutif de la Conférence, la lutte pour la stabilité de la région passe aussi par la lutte contre toute exploitation illégale des ressources minières de la région.

Pour y arrivé, a-t-il souligné, les11 pays membres doivent travailler ensemble pour lutter contre l’exploitation illégale des ressources naturelles en usant des textes juridiques semblables dans tous les pays membres.
En plus, les certifications des minerais doivent commencer dans les plus brefs délais.

« Au Rwanda et au Congo, il y aura les premières certifications en 2012 » a souligné le conférencier, montrant que ces deux pays avancent bien vers la fin de l’exploitation illégale des minerais dans leurs pays.

La même organisation avait signé (le 27 mai 2011) avec la Belgique, un accord d’aide au Burundi à la certification des minerais burundais et la Belgique avait promis de financer la traduction des textes juridiques de ce secteur en langue nationale : le Kirundi.

L’ancienne métropole du Burundi avait promis aussi une assistance technique et financière au Burundi pour mener à terme les procédures menant à la certification des minerais.

La conférence est composée de 11 pays dont le Burundi, le Rwanda, RD Congo, Zambie, Tanzanie, Ouganda, Kenya, Soudan, République Centre Afrique, Angola, et le Congo




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

780 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés



a

Rumonge : La croix rouge veut la protection de son emblème



a

Rumonge : La police des migrations accusée d’être corrompue



a

Rumonge de nouveau frappé par des intempéries



a

Mwaro : 17 maisons détruites ce Jeudi à Ndava suite à la pluie



a

Deux familles de Makamba demandent un ticket de retour depuis Muyinga



a

Un samedi fatal aux cuisinières des pêcheurs de Rumonge



a

Rumonge a accueilli une autre vague de réfugiés congolais



a

La nouvelle saison pluvieuse surprend le Burundi



a

Le rapatriement volontaire en cours au Burundi





Les plus populaires
Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 57 %)

Rumonge : La croix rouge veut la protection de son emblème,(popularité : 8 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 7 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 4 %)

Rumonge : La police des migrations accusée d’être corrompue,(popularité : 3 %)

Un étudiant burundais en coma depuis mi-avril suite aux coups et blessures infligés par de jeunes indiens ,(popularité : 3 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 3 %)

Muyinga/Un représentant du MSD tabassé par les imbonerakure ,(popularité : 3 %)

Attaque à Cibitoke : Un silence intriguant du gouvernement ,(popularité : 3 %)

Le marché de Kamenge en cendre : des larmes qui coulent !,(popularité : 3 %)