La CIRGL prête à lutter contre l’exploitation illégale des minerais




Par: Désiré Nimubona , vendredi 20 janvier 2012  à 16 : 08 : 02
a

La Conférence Internationale pour la Région des Grands Lacs, CIRGL, est déterminée à lutter pour la stabilisation de la Région des Grands Lacs, et par conséquent éviter qu’il soit un foyer de tension, selon Professeur Ntumba Luamba.

Selon le nouveau Secrétaire Exécutif de la Conférence, la lutte pour la stabilité de la région passe aussi par la lutte contre toute exploitation illégale des ressources minières de la région.

Pour y arrivé, a-t-il souligné, les11 pays membres doivent travailler ensemble pour lutter contre l’exploitation illégale des ressources naturelles en usant des textes juridiques semblables dans tous les pays membres.
En plus, les certifications des minerais doivent commencer dans les plus brefs délais.

« Au Rwanda et au Congo, il y aura les premières certifications en 2012 » a souligné le conférencier, montrant que ces deux pays avancent bien vers la fin de l’exploitation illégale des minerais dans leurs pays.

La même organisation avait signé (le 27 mai 2011) avec la Belgique, un accord d’aide au Burundi à la certification des minerais burundais et la Belgique avait promis de financer la traduction des textes juridiques de ce secteur en langue nationale : le Kirundi.

L’ancienne métropole du Burundi avait promis aussi une assistance technique et financière au Burundi pour mener à terme les procédures menant à la certification des minerais.

La conférence est composée de 11 pays dont le Burundi, le Rwanda, RD Congo, Zambie, Tanzanie, Ouganda, Kenya, Soudan, République Centre Afrique, Angola, et le Congo




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

748 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Nous ne savons rien du fonctionnement des feux tricolores », disent certains conducteurs



a

En moins de 24heures, Bujumbura perd ses quatre citadins



a

Un incendie près de la Station Mogas Kigobe



a

La criminalité en recrudescence à Musaga



a

Burundi : Il est libre après une semaine de détention en RD Congo



a

Week end Sécurité : Le bilan s’alourdit du jour le Jour



a

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta



a

Muyinga : Un papa brule son fils



a

Bubanza : Le retour des femmes /hommes adeptes d’Eusebie crée de remous dans les familles de Musigati



a

Le trafic des êtres humains inquiète les sénateurs burundais





Les plus populaires
Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 4 %)

Un officier de la FDN kidnappé dans la réserve naturelle de Rukoko,(popularité : 3 %)

Le ministre de la sécurité publique promet de ramener la sécurité en moins de 2 mois,(popularité : 3 %)

Cibitoke : Plus de 10 personnes tuées dans des accidents de roulage à moins de deux semaines,(popularité : 2 %)

La police s’est affrontée avec des criminels, dit Nkurikiye,(popularité : 2 %)

Un prêtre catholique échappe de justesse à un lynchage par des imbonerakure à Makamba,(popularité : 2 %)

Mbonimpa attaqué et blessé,(popularité : 2 %)

Museveni fait un détour pour arriver à Bujumbura,(popularité : 2 %)

Le désarmement forcé se poursuit dans différents quartiers de la capitale Bujumbura,(popularité : 2 %)

ISALE/SECURITE : Pontien BARUTWANAYO n’est plus,(popularité : 2 %)