Me Baribonekeza Jean Baptiste à la tête de la CNIDH




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 24 avril 2015  à 08 : 11 : 16
a

Me Baribonekeza Jean Baptiste est le nouveau patron de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme. Il a été choisi par les députés en remplacement de Frère Emmanuel Ntakarutimana à ce poste.

Les travaux concernant le choix des 5 commissaires de la CNIDH ont duré plus de 5 heures. Parmi les 15 que la commission permanente avait présélectionnées comme candidats aux postes de la CNIDH, les députés en ont retenus 5.

Hélas, le choix des commissaires membres de la CNIDH a été sans entrave. Outre le président, le vice- président de la CNIDH a lui aussi été choisi. Il s’agit d’une femme en la personne de Claudine Niyimbonera. Le secrétaire de la CNIDH est Nyabenda Ernest. Les 2 autres commissaires sont notamment Déo Ndikumana qui a été reconduit à ce poste ainsi que Bakamiriza Chantal.

Toutes ces personnes n’étaient pas connues surtout sur la scène politique Burundaise.

Les informations recueillies entre certains députés indiquent que l’ouest du pays s’est taillée une part dans le choix de ces personnes de la CNIDH car 2 d’entre elles proviennent de Cibitoke et Bubanza .

Frère Emmanuel Ntakarutimana quitte la tête haute

Emmanuel Ntakarutimana avait lui aussi déposé sa demande de reconduction au poste de commissaire de la CNIDH. Il a récolté une vingtaine de voix pendant le vote parmi les 84 députés présents. Les informations recueillies au sein de certains députés indiquent que Frère Emmanuel Ntakarutimana avait été désavoués surtout par le Cndd- Fdd pour son engagement en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’Homme.

Il avait refusé de cautionner certaines erreurs du parti CNDD-FDD selon certains députés qui soulignent que telle est par ailleurs la raison pour laquelle il n’a pas bénéficié du soutien de la part des députés.

Frère Emmanuel Ntakarutimana quitte visiblement ce poste la tête haute car il ne s’était jamais mêlé dans aucun dossier pour entacher sa personnalité. Kavumbagu Jean Marie Vianney parlait récemment d’un homme intègre et surtout soucieux de la perfection.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1325 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux





Les plus populaires
« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi ,(popularité : 29 %)

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR,(popularité : 5 %)

Les agresseurs de Yannick Nihangaza désormais entre perpétuité et pendaison ,(popularité : 3 %)

Burundi : A quand la réouverture des medias encore en décombre ? S’interrogent les parlementaires.,(popularité : 3 %)

Justice pour Ernest Manirumva : La société civile au front ,(popularité : 3 %)

Les 28 putschistes comparaissent en audience publique,(popularité : 3 %)

Le calme semble être revenu à la prison centrale de Gitega,(popularité : 3 %)

Bujumbura : Les refoulés de Gasenyi reviennent un en un,(popularité : 3 %)

Burundi : L’extraction des matériaux de construction ronge les rivières de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

UBJ : « Ce ne sont que les journalistes qui peuvent décider de la dissoudre » ,(popularité : 3 %)