Un prêtre catholique échappe de justesse à un lynchage par des imbonerakure à Makamba




Par: Isanganiro , mercredi 24 juin 2015  à 10 : 40 : 38
a

Lundi 22 juin 2015. Abbé Nicolas Niyonizigiye a passé la nuit de dimanche chez ses parents dans la zone Gisenyi en commune Makamba. Le matin il s’apprête à rentrer dans sa paroisse de Rutovu en province Bururi. A l’entrée de la ville de Makamba, il passe nettoyer son véhicule à la rivière Buyezi, puis prend une brochette au bar Bacemwo. Il porte une casquette de son organisation Ligue Burundaise contre l’Epilepsie, ce qui crée une curiosité des jeunes imbonerakure du coin qui le confondent à un cadre de la société civile.

Interrogatoire sur sa présence dans ce bar dont l’accès n’est pas permis à n’importe qui, le prêtre s’exprime librement ne sachant pas qu’il est entouré d’imbonerakure. Le prêtre, observant des mouvements bizarres, se met rapidement dans son véhicule pour fuir mais se retrouve bloqué de toutes parts par des jeunes menaçants, certains déclarent qu’ils avaient déjà entendu de ce prêtre de Rutovu.

Le prêtre sera sauvé en s’engouffrant rapidement dans un véhicule de la Fvs-Amade Burundi. Il sera escorté un peu plus tard par un policier jusque dans sa paroisse de Rutovu. Son véhicule n’a pas été endommagé mais tous les documents ont été volés.

Abbé Nicolas Niyonizigiye affirme que beaucoup de prêtres catholiques sont actuellement menacés et considérés comme des ennemis par le pouvoir. Lui-même avait commencé à recevoir des menaces après la lecture du dernier communiqué des évêques dans sa paroisse. Le curé de la Paroisse Bururi et un autre prêtre de Butwe à Matana seraient également dans la même situation de menaces.

Il y a trois semaines une tentative d’assassinat de L’archevêque de Bujumbura Evariste Ngoyagoye a été déjouée à la Paroisse du Mont Sion de Bujumbura.

Des informations font également état d’un plan d’élimination du Pasteur Edmond Kivuye de l’Eglise Vivante du Burundi qui aurait été dévoilé après que le Pasteur aurait donné des conseils qui ne soutiendraient pas le troisième mandat de Nkurunziza.

Le Pasteur Kivuye serait en exil depuis avril. Sale temps pour toute personne qui osera dire la vérité à Nkurunziza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1444 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface





Les plus populaires
Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme,(popularité : 16 %)

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule,(popularité : 11 %)

Le Chef d’état-major échappe à une tentative d’assassinat,(popularité : 4 %)

Deux blessés dans une attaque aux grenades contre le domicile du chef de quartier Nyabagere en zone Gihosha,(popularité : 4 %)

Gitega : Yoba perquisitionné, pas d’armes saisies,(popularité : 3 %)

Deputé de l’EALA assassinée au Burundi,(popularité : 3 %)

Confrontation des habitants de Rusekabuye et les policiers ,(popularité : 3 %)

Muyinga/Quand la nature se fâche contre l’homme ,(popularité : 3 %)

Auraient-ils fourré le sol burundais ? ,(popularité : 3 %)

Bubanza : Une peur panique pousse les populations à vendre leurs biens,(popularité : 3 %)