Rumonge : Les personnes vivant avec le VIH/SIDA en difficultés


Les personnes séropositives qui se font soigner à l’hôpital public de Rumonge se lamentent. L’appareil de Dosage CD4 ne fonctionne pas depuis bientôt un moi. Le médecin directeur de cet établissement sanitaire se veut rassurant.



Par: Isanganiro , samedi 15 août 2015  à 13 : 53 : 13
a

Selon Orépa Ngendakuriyo, représentante du RBP+ (Réseau Burundais des Personnes vivant avec le VIH/SIDA) dans les provinces de Bururi et Rumonge, il est pratiquement impossible de mettre sous antirétroviraux de nouvelles personnes infectées par le virus du sida à Rumonge un moi vient de s’écouler. Par ailleurs, aucune modification des prescriptions médicales à ces personnes n’est possible à l’hôpital public de Rumonge ces derniers jours.

En effet, l’appareil dosage CD4 est en panne cela fait environ un moi à l’hôpital de Rumonge. Or, c’est cet appareil qui détermine si une personne infectée est au stade ou pas d’être mise sous ARV. Cet appareil détermine également la cause d’une éventuelle résistance aux ARV pour une éventuelle modification de la prescription médicale. Orépa Ngendakuriyo appelle à la réparation de cet appareil avant qu’il ne soit tard.

Dr Jérôme Sinkibashikako, médecin directeur de l’hôpital public de Rumonge, dit être au courant de ce problème. Il affirme que des démarches sont en cours pour refaire fonctionner cet appareil, puisque cela rentre d’ailleurs dans ses obligations. Il appelle aux malades concernés de le saisir chaque fois que de besoin.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

405 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 6 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 6 %)

Des passagers manquent des bus à la gare du Nord,(popularité : 6 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 6 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 6 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 5 %)

Les universités publiques ont fermé les portes,(popularité : 5 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 5 %)

Mwaro : La pression démographique, un défi à l’enseignement,(popularité : 5 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 5 %)