Rumonge : Les personnes vivant avec le VIH/SIDA en difficultés


Les personnes séropositives qui se font soigner à l’hôpital public de Rumonge se lamentent. L’appareil de Dosage CD4 ne fonctionne pas depuis bientôt un moi. Le médecin directeur de cet établissement sanitaire se veut rassurant.



Par: Isanganiro , samedi 15 août 2015  à 13 : 53 : 13
a

Selon Orépa Ngendakuriyo, représentante du RBP+ (Réseau Burundais des Personnes vivant avec le VIH/SIDA) dans les provinces de Bururi et Rumonge, il est pratiquement impossible de mettre sous antirétroviraux de nouvelles personnes infectées par le virus du sida à Rumonge un moi vient de s’écouler. Par ailleurs, aucune modification des prescriptions médicales à ces personnes n’est possible à l’hôpital public de Rumonge ces derniers jours.

En effet, l’appareil dosage CD4 est en panne cela fait environ un moi à l’hôpital de Rumonge. Or, c’est cet appareil qui détermine si une personne infectée est au stade ou pas d’être mise sous ARV. Cet appareil détermine également la cause d’une éventuelle résistance aux ARV pour une éventuelle modification de la prescription médicale. Orépa Ngendakuriyo appelle à la réparation de cet appareil avant qu’il ne soit tard.

Dr Jérôme Sinkibashikako, médecin directeur de l’hôpital public de Rumonge, dit être au courant de ce problème. Il affirme que des démarches sont en cours pour refaire fonctionner cet appareil, puisque cela rentre d’ailleurs dans ses obligations. Il appelle aux malades concernés de le saisir chaque fois que de besoin.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

270 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Un vendredi dédié à l’enseignant



a

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance



a

IGIRUBUNTU Thierry de retour chez lui



a

Deux syndicats du personnel soignant menacent d’entamer un mouvement de grève dans 14jours



a

Treize associations et coopératives : une solution urbaine pour les ordures dans les quartiers



a

Six personnes d’une même famille tuées à Karusi



a

Lycée Municipal de Gikungu : Quand dira-t-on demain ?



a

Les habitants de Kiyange vivent dans des conditions déplorables et demandent d’être assistés.



a

La toux, pas un seul signe de la tuberculose



a

Musée Vivant , site intéressant au Burundi mais moins enrichi





Les plus populaires
Rumonge : Un vendredi dédié à l’enseignant ,(popularité : 22 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 15 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 5 %)

Il faut s’ouvrir au monde extérieur pour combattre le chômage,(popularité : 4 %)

Euphrasie Barute, « persona non grata »,(popularité : 4 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 4 %)

Tentative de viol à Cibitoke : Une affaire politique ou pénale ? ,(popularité : 4 %)

Cibitoke : les syndicats des enseignants contre les contributions obligatoires ,(popularité : 4 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 4 %)

Cotonou : Des opportunités pour des étudiants burundais ,(popularité : 3 %)