Abbé Zébron Nimenya : Un abbé qui rassemble et mobilise à Muyinga




Par: Isanganiro , mercredi 26 août 2015  à 09 : 40 : 14
a

Le respect de la dignité de la personne humaine et l’éducation à la non-violence active à Muyinga et Kirundo est le thème qui a réuni les responsables des partis politiques et les administratifs de ces deux provinces dans un atelier qui a produit des effets d’après l’Abbé Zébron Nzimenya de la paroisse Muyinga.

Les participants affichaient un enthousiasme remarquable et ont bien contribué par de bonnes idées, l’abbé a pu montrer les fondements de la dignité humaine, ce qui différencie l’homme à l’animal ou tout autre créature.

Selon lui, l’homme est créé à l’image et à la ressemblance de Dieu ; Dieu lui a donné le pouvoir sur toute créature excepté l’homme ; Dieu lui a donné la liberté.

Il dit que ces trois bases sont le fondement pour défendre la dignité humaine et les participants ont été très intéressés, demandant à l’abbé de donner la même formation aux jeunes des provinces Muyinga et Kirundo.

Selon l’Abbé Nzimenya, certains des participants ne croyaient pas que les burundais pouvaient se mettre ensemble pour discuter de leurs différends, mais qu’avec l’aide Dieu tout est possible.

« Dans le futur il faudra encadrer encore plus les jeunes, les mener à s’intéresser de leurs vies futures au lieu de s’entre-déchirer », dit-il.

C’est pour cette fin qu’il a dû organiser des camps de travail pour occuper les jeunes en vacance et les jeunes déscolarisés qui, ensemble, fabriquent des briques et animent des causeries morales en échangeant sur des thermes qui intéressent les jeunes dont la sécurité et les droits de l’homme.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

357 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des abattoirs qui inquiètent



a

Burundi : Journée mondiale de la population, une croissance démographique alarmante



a

Burundi : Les « mères » et « pères » célibataires chassés de la fondamentale



a

Bururi : Les enseignants du STEB obligés cotisent pour d’autres syndicats



a

Education : Des cours non ou mal enseignés au 3ème trimestre à Rumonge



a

Le personnel de la SOBUGEA face aux difficultés



a

SOS : La vie de James en danger



a

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption



a

Burundi : Les études universitaires publiques à crédit



a

Les déplacés de Gitaza et Cashi installés à Mayengo





Les plus populaires
Rumonge : Des abattoirs qui inquiètent,(popularité : 6 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 5 %)

Burundi : Journée mondiale de la population, une croissance démographique alarmante,(popularité : 5 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 5 %)

Kirundo : La famine encore une fois à la porte ,(popularité : 4 %)

CNPK : Le nombre de malades mentaux remonte à la suite de la crise au Burundi,(popularité : 4 %)

Burundi : Les « mères » et « pères » célibataires chassés de la fondamentale,(popularité : 3 %)

Gihanga, 700 Fr Bu pour acheter un bidon d’eau potable ,(popularité : 3 %)

Les enfants inquiets de la situation au Burundi,(popularité : 3 %)

Bubanza : le choléra a déjà fait des victimes ,(popularité : 3 %)