Abbé Zébron Nimenya : Un abbé qui rassemble et mobilise à Muyinga




Par: Isanganiro , mercredi 26 août 2015  à 09 : 40 : 14
a

Le respect de la dignité de la personne humaine et l’éducation à la non-violence active à Muyinga et Kirundo est le thème qui a réuni les responsables des partis politiques et les administratifs de ces deux provinces dans un atelier qui a produit des effets d’après l’Abbé Zébron Nzimenya de la paroisse Muyinga.

Les participants affichaient un enthousiasme remarquable et ont bien contribué par de bonnes idées, l’abbé a pu montrer les fondements de la dignité humaine, ce qui différencie l’homme à l’animal ou tout autre créature.

Selon lui, l’homme est créé à l’image et à la ressemblance de Dieu ; Dieu lui a donné le pouvoir sur toute créature excepté l’homme ; Dieu lui a donné la liberté.

Il dit que ces trois bases sont le fondement pour défendre la dignité humaine et les participants ont été très intéressés, demandant à l’abbé de donner la même formation aux jeunes des provinces Muyinga et Kirundo.

Selon l’Abbé Nzimenya, certains des participants ne croyaient pas que les burundais pouvaient se mettre ensemble pour discuter de leurs différends, mais qu’avec l’aide Dieu tout est possible.

« Dans le futur il faudra encadrer encore plus les jeunes, les mener à s’intéresser de leurs vies futures au lieu de s’entre-déchirer », dit-il.

C’est pour cette fin qu’il a dû organiser des camps de travail pour occuper les jeunes en vacance et les jeunes déscolarisés qui, ensemble, fabriquent des briques et animent des causeries morales en échangeant sur des thermes qui intéressent les jeunes dont la sécurité et les droits de l’homme.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

349 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Un conflit foncier entre l’église anglicane et un particulier



a

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé



a

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république



a

Cibitoke : Le soleil et la chenille légionnaire, de véritables ménaces pour le maïs



a

Burundi : Maquillage, le revers de la médaille



a

Burundi : les autodidactes à l’Exetat doivent contribuer à leurs prises en charge



a

Désormais une somme 50 mille fbu sera exigée pour être candidat autodidacte à l’Examen d’Etat



a

Redéploiement des enseignants : des mesures d’accompagnements s’avèrent indispensables



a

Education : Le manque criant d’enseignants, une réalité méconnue au Burundi



a

Muyinga : Des propriétaires des termitières grignotent sur les moustiquaires





Les plus populaires
Rumonge : Un conflit foncier entre l’église anglicane et un particulier,(popularité : 52 %)

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 11 %)

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république,(popularité : 8 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 5 %)

Cibitoke : Le soleil et la chenille légionnaire, de véritables ménaces pour le maïs,(popularité : 4 %)

Désormais une somme 50 mille fbu sera exigée pour être candidat autodidacte à l’Examen d’Etat,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Burundi , meilleur élève de la francophonie,(popularité : 3 %)

Les universités publiques ont fermé les portes,(popularité : 3 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 2 %)