Le ministre de la sécurité publique promet de ramener la sécurité en moins de 2 mois


La promesse du Président de la république lors de son investiture du 20 août 2015 d’en finir avec les fauteurs de troubles endéans 2 mois n’a pas changé grand-chose sur terrain, surtout dans la capitale Bujumbura. Sûr de ses moyens tant matériels qu’humains, le ministre de la sécurité se donne moins de temps pour y arriver.



Par: Isanganiro , mercredi 2 septembre 2015  à 13 : 22 : 32
a

L’heure est à l’organisation. Le Commissaire Principale Chef Alain Guillaume Bunyoni a rencontré ce mardi, en zone Ngagara, les officiers de police de la région Ouest - cette région regroupe les provinces Bujumbura mairie, Bujumbura rurale, Bubanza et Cibitoke – pour leur donner des instructions par rapport au pari du président Pierre NKURUNZIZA de ramener la paix et la sécurité dans le pays dans une période de deux mois.

Au terme de cette rencontre, le ministre de la sécurité publique a indiqué à la presse qu’il a lancé un appel à ses collaborateurs d’organiser des activités pour répondre positivement et amener des résultats concrets sur le pari du président de refaire, très bientôt, jouir à la population les dividendes de la paix et de la sécurité.

« Nous nous sommes organisés en conséquence pour qu’en moins de 2mois nous soyons à mesure de montrer à la population le pas franchi : la stabilité, la sécurité et la paix dans tout le pays », a souligné le Commissaire Principale Chef Alain Guillaume Bunyoni.

La période trouble dans le pays a commencé au lendemain de la candidature de Pierre NKURUZIZA à un autre mandat en fin avril dernier. Depuis, les burundais pleurent presque quotidiennement les leurs qui sont tués par les parties en conflit. Il y a peu, les organisations non gouvernementales dont APRODH faisaient état d’une centaine de tués, des centaines de blessés, plus d’un millier d’arrestations et plus de cent milles refugiés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

940 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye



a

Ngozi : Un bilan lourd suite à un accident de roulage à Gashikanwa



a

Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit



a

Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent



a

Des cachots illégaux sont entretenus par certains chefs de zones de la commune Rumonge



a

Médias : Le journal Iwacu contraint de suspendre sa rubrique commentaire



a

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge



a

Bururi : Le gouverneur interdit le sport en masse avec gourdins





Les plus populaires
Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 17 %)

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire,(popularité : 16 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 10 %)

Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura ,(popularité : 5 %)

Burundi : Une mort occasionnée, une cicatrice difficile à guérir ,(popularité : 4 %)

Les USA sanctionnent 4 autres personnalités Burundaises,(popularité : 4 %)

Recrudescence de la criminalité en Mairie de Bujumbura : 5 tués en zone Cibitoke,(popularité : 4 %)

La police burundaise continue de saisir des caches d’armes dans des endroits indiqués,(popularité : 4 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 4 %)

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers" ,(popularité : 4 %)