Muyinga/Incendie du marché de Karama en commune Gasorwe




Par: Isanganiro , vendredi 25 septembre 2015  à 12 : 33 : 49
a

Le marché du centre de négoce de Karama a pris feu vers 23h de la nuit du jeudi au vendredi, a-t-on appris des sources administratives. Des kiosques en bois estimés à une centaine sont partis en fumée d’après les mêmes sources.

Le montant global de la valeur des marchandises calcinées reste inconnu, on est à l’heure du bilan, d’après Jean Claude Barutwanayo, administrateur de la commune de Gasorwe.

Sur place, des commerçants en détresse regrettent le retard du véhicule anti-incendie, le camion extincteur est arrivé une heure après le début de l’incendie, disent-ils.

La route en mauvais état, les difficultés techniques liées au fonctionnement de ce véhicule, telles sont les raisons avancées par la police pour expliquer le retard de l’intervention. Même lorsqu’on arrive sur terrain, il faut au moins une trentaine de minutes d’installation technique pour que le camion anti-incendie commence son travail proprement dit, apprend-t-on de sources policières.

L’origine de cet incendie reste inconnue d’après les mêmes sources. La protection des marchés pose problème surtout quand les kiosques sont construits en bois et des commerçants mélangeant des marchandises avec des produits facilement inflammables comme l’huile, regrette des policiers.

Ces derniers rappellent que bon nombre de marché de la province Muyinga ont vu les kiosques en bois transformés en matériaux durables comme les briques cuites ou des tôles en métal. Les commerçants ont eux-mêmes contribués pour la transformation de ces marchés comme au chef-lieu de la Province Muyinga, au centre de négoce de Murama, à Mugano de la Commune de Giteranyi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

347 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Santé : Grève au CNPK dit Chez Legentil



a

Des dégâts humains et matériels dans le Lac Tanganyika



a

Le chef coutumier d’Ubwari réclame sa population réfugiée à Rumonge



a

Le journaliste correspondant d’Isanganiro à l’Est dans le viseur du gouverneur de Ruyigi



a

Auraient-ils fourré le sol burundais ?



a

Des hommes suspects au port commercial de Rumonge



a

Certains des réfugiés congolais s’opposent à leur transit par des camps



a

Des combats dans le Sud-Kivu, "sauve qui peut"



a

La criminalité contre les enfants, une anomalie psychique ?



a

Bururi : L’administrateur communal réagit après la mort d’un Mutwa





Les plus populaires
Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 10 %)

Des dégâts humains et matériels dans le Lac Tanganyika,(popularité : 9 %)

Santé : Grève au CNPK dit Chez Legentil,(popularité : 7 %)

Le chef coutumier d’Ubwari réclame sa population réfugiée à Rumonge,(popularité : 6 %)

Attaque à Cibitoke : Un silence intriguant du gouvernement ,(popularité : 6 %)

Des hommes suspects au port commercial de Rumonge ,(popularité : 5 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 5 %)

Kirundo : séance de prière ponctuée de violences,(popularité : 4 %)

Mugamba : Des attaques inquiétantes,(popularité : 4 %)

Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura ,(popularité : 4 %)