Le mininter burundais reconnait des manquements dans la loi communale

mercredi 28 juin 2017  14 : 28 : 39

La loi communale accuse des lacunes pour être appliqué en mairie de Bujumbura au moment où elle fonctionne administrativement comme une province et financièrement comme une commune. Ces propos sont de l’assistant du ministre de l’intérieur et de la formation patriotique. Selon Térence Ntahiraja, l’organisation de la mairie dépendra d’une mise en place d’une loi spécifique comme c’est le cas d’autres capitales.


Twitter cette brève

Votre réaction sur la brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.