Un ouf de soulagement pour les habitants de la commune Gihanga

lundi 2 octobre 2017  17 : 47 : 52

Après trois mois de non accès à leurs champs via la réserve naturelle de la Rukoko, les habitants de la commune Gihanga dans la province de Bubanza vont bientôt exploiter leurs terres arables situés aux environs de la réserve. Cette une mesure d’interdiction à caractère sécuritaire avait été prise l’administration locale et provinciale et appliquée par les militaires basés dans cette localité pour limiter les attaques intempestives sur Gihanga. Le gouverneur de Bubanza recommande cependant aux habitants riverains de respecter les limites de cette aire protégée. Tharcisse Niyongabo met en garde les agriculteurs qu’une fois poser le pied dans la Rukoko, qu’ils seront pris comme malfaiteurs.


Twitter cette brève

Votre réaction sur la brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.