La FDN demande des enquêtes impartiales sur la mort d’un journaliste en Somalie

    0
    607


    Le ministère de la défense Nationale et des anciens combattants dit «ne pas reconnaitre les conclusions de la commission d’enquête diffusées sur les ondes des différents médias» sur la mort d’un journaliste malaisien, le 2 septembre 2011 à Mogadiscio, selon un communiqué rendu publique ce mercredi par le porte-parole des Forces de Défense nationale, le colonel Gaspard Baratuza.

    Selon le communiqué, une autre commission d’enquête sur la mort dans des conditions confuses de Mura Faisal Bin Mohamed est nécessaire pour «mener des investigations minutieusement et fournir le rapport après consultation de toutes les parties prenantes et l’écoute de tous les témoins sans coté penchant» lit-on dans un communiqué signé par le porte parole de l’armée burundaise.

    Cependant, conclut le communiqué, les soldats burundais en Somalie vont continuer «à secourir le peuple frère somalien en détresse et saisit cette opportunité pour renouveler à la commission de l’Union Africaine son vif soutien dans ses efforts de ramener la paix la paix en Somalie».

    Du coté de la Malaisie, le ministre des relations extérieurs de ce pays Datuk Seri Anifah Aman avait été convoqué ce mercredi 12 octobre par le parlement de son pays pour se prononcer sur ce que le gouvernement entend faire face à ce rapport, pourtant rejeté par Bujumbura.

    Le ministère des relations extérieures a ordonné sa mission à Nairobi au Kenya de suivre de près le déroulement du procès jusqu’à son aboutissement et dans les prochains jours, le ministre des relations extérieures de la Malaisie pourrait même envoyer une demande à l’Amisom et au gouvernement burundais lui permettant de suivre le déroulement du procès jusqu’à son aboutissement.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici