Vers la renaissance de la SOSUMO

    0
    126


    La société sucrière du Moso a enregistré une quantité de 20.501 tonnes de sucre pendant la campagne de l’année 2011 et s’est acquittée de toutes les dettes dont celle de près de huit milliards relative à l’impôt professionnel sur les revenus de son entreprise qu’elle devait à l’Etat burundais selon l’Administrateur Directeur Général, ADG, Audace Bukuru .

    Cette entreprise avait enregistré une telle production pendant la campagne de 1999. Le personnel de la Sosumo se réjouit du climat d’entente qui existe aujourd’hui avec la direction de l’entreprise depuis que Audace Bukuru en est à la tête.

    Il indique que le climat sain et le dialogue qui prévalent aujourd’hui au sein de cette entreprise ont favorisé cette croissance en production. L’ADG indique que dans l’avenir la société va élargir ces activités notamment à travers l’extension de la superficie des plantations de cannes à sucres et dans la recherche du matériel dans le but d’accroitre davantage sa production.

    Selon Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice- Président de la République du Burundi, l’entreprise est sur le chemin de la bonne gouvernance. Le président de l’Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (l’OLUCOME), Gabriel Rufyiri, tout en exprimant sa satisfaction, demande que les personnes qui avaient été chassées pour avoir dénoncé que l’entreprise étaient en faillite soient rétablies dans leurs fonctions.

    Il demande à la Sosumo de prendre des dispositions de nature à mettre fin à la spéculation pendant la commercialisation de cette denrée qui parvient difficilement à la population.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici