Cibitoke : Le choléra, la “rabbia” à Rugombo!

    0
    2452

    Ecoutez Isanganiro en direct / Umviriza Radio Isanganiro

    Les villages menacés par cette maladie sont Munyika et Mparambo de la commune Rugombo de la province Cibitoke, au Nord-Ouest du pays. Ces collines connaissent quatre cas de choléra depuis le début de cette semaine, des chiffres qui s’alourdissent progressivement. Les habitants de cette localité suspecte le manque d’eau potable à l’origine de cette maladie.


    Une dizaine de personne aurait déjà été accueillies aux structures sanitaires de Cibitoke de quatre en début de semaine. Le conseiller de l’administrateur en charge des questions sociale et administratives Firmin Habumuremyi qui confirme l’existence de cette maladie dans sa commune, a exigé sa population d’avoir des latrines « Nous avons trouvé des gens qui se soulagent encore dans la nature, qui n’ont pas de toilettes. Il y a aussi la question relative à la lessive qui se fait dans les rivières et ce sont des habits des personnes atteintes de la diarrhée, ce qui pousse la propagation des microbes de cette maladie »,fait remarquer cette autorité administrative

    Les habitants de ces collines ,quant à eux, disent détenir des toilettes. Selon eux, la question réside sur le manque d’eau potable. Ils regrettent qu’ils utilisent l’eau de la rivière Nyakagunda. «Nous utilisons quotidiennement l’eau de la rivière Nyakagunda. Quand les robinets sont secs, nous préférons la bouillir pour la boire. Lorsqu’ on n’a pas de l’eau propre, on a pas d’autres recours que les eaux des rivières”,déplorent-ils.
    Le médecin du district sanitaire de Cibitoke reconnait le manque d’eau dans cette localité. Docteur Célestin Ndayahoze ajoute aussi l’absence des latrines chez certains ménages. Il appelle ces habitants à avoir des latrines avant le recours à des sanctions.

    Les habitants de ces collines, les administratifs et les autorités sanitaires, tous demandent l’approvisionnement en eau potable. Le ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida reconnait l’existence aussi des cas de choléra dans les zones urbaines de Cibitoke et Kanyosha en Mairie de Bujumbura. Lors du conseil des ministres de ce mercredi 5 Juin 2019, et selon le porte-parole et secrétaire général du gouvernement, le ministère Thaddée Ndikumana a recommandé à la Regideso de fournir de l’eau suffisante à ces zones.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici