Burundi : Les albinos demandent plus de protection

    0
    193

    Ecoutez Isanganiro en direct / Umviriza Radio Isanganiro

    La mère de l’enfant albinos dont le corps a été retrouvé sans vie samedi dernier demande la protection de l’autre enfant albinos. Cette maman dit que la sœur de la victime n’est plus tranquille depuis la mort de son frère. Elle demande que les auteurs soient arrêtés et traduits devant la justice. Le chef de la zone de Buseruko en commune de Mugina de la province de Cibitoke promet la protection de cette famille.

    Certaines parties du jeune adolescent ont été amputés puis emportés par des malfaiteurs. La sœur de la victime également albinos n’est plus tranquille dès lors, de peur d’être tuée, indique sa mère. Violette Ntibaziyandemye, réclame la protection de l’enfant .” Ma fille a peur. Avant je l’envoyais pour m’acheter la carte de recharge mais hier elle a refusé de peur d’être tuée. C’est dommage qu’un être humain soit tué de la sorte. Ce que nous demandons, c’est la protection “.

    L’association albinos sans frontière s’inquiète de la recrudescence de la criminalité à l’ endroit des albinos. ” Le récent cas est survenu en Octobre 2018 et un autre avait été signalé en Août 2016. On ne sait pas si ce sont ceux qui avaient été arrêtés qui reviennent ou qu’il s’agit de nouveaux malfaiteurs. Nous nous inquiétons. Des fois, ils sont arrêtés, sanctionnés mais reviennent encore. C’est déplorable “, dixit Kassim Kazungu.

    Le chef de la zone de Buseruko Emmanuel Habiyambere promet la protection de cette famille. “ Ce que nous allons faire, c’est se donner corps et âme pour protéger ceux qui restent. J’espère que la fille albinos qui reste va être protégée. Nous allons organiser des comités mixtes de sécurité. Nous demandons aussi aux parents de la jeune fille d’être proches d’elle. S’ils vont au champ, qu’ils aillent avec elle ‘’.
    Depuis 2008, l’association Albinos sans frontière fait état de 24 albinos tués, 3 portés disparus et 3 déterrés.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici