Burundi: le ciment produit par Buceco laisse a désirer

    0
    163

    Ecoutez Isanganiro en direct / Umviriza Radio Isanganiro

    Le manque de ciment produit par l’entreprise BUCECO s’observe en mairie de Bujumbura. Certains commerçants de ce produit  en commune de Ntahangwa  disent  avoir soumis la question auprès de BUCECO sans succès. Même quand ils sont approvisionnés, ils déplorent que les quantités qui leurs sont servis sont minimes par rapport aux années passées. Certains chefs des chantiers affirment avoir suspendu leurs activités en attendant que ce produit soit rendu disponible.

    Dans la  zone urbaine de Kamenge de la commune de Ntahangwa, certains magasins du  ciment ont fermé leurs portes, a-t-on constaté. Dans d’autres commerçants vendent le ciment dit Dangote  provenant de la Tanzanie. Le ciment produit par BUCECO de 32.5 résistance est en quantité insuffisante.

    Une commerçante de cette localité indique qu’il est actuellement difficile de s’approvisionner en ciment BUCECO étant donné que cette société  peut faire attendre un client  pendant longtemps après la soumission de sa demande.« C’est franchement difficile car on peut même passer deux mois sans être avisé du paiement des frais d’approvisionnement alors qu’au paravant, on payait n’importe quand selon la disponibilité de ses moyens. De plus tu peux leur demander d’aller payer ces frais et ils te disent d’attendre encore ».

    Des répercussions n’en manquent pas 

    Certains commerçants disent travailler à perte.  « Vous comprendrez qu’il est  difficile de payer mensuellement les loyers de nos magasins alors que nous ne travaillons presque plus. C’est vraiment pénible ». Cette pénurie freine aussi  les activités de différents chantiers de construction, précise un chef de chantier. « Nous nous retrouvons parfois dans des situations où nous devons arrêter les activités pendant 3 jours voire une semaine étant à la recherche de ce ciment ».

    Certains clients acheteurs disent qu’un sac de ciment BUCECO de 32.5 résistance coûte  entre 34 et 35 mille francs bu alors que le prix officiel est de 24 500. Le sac du ciment de 42.5 résistance coûte entre 36 et 38 mille francs  bu au moment où le prix officiel est  de 30 mille franc bu.

    Réaction de l’entreprise BUCECO .

    La société de fabrication du ciment BUCECO dit être déjà informée des spéculations des vendeurs qui ne respectent pas les prix fixés. Verra Izere, assistante  du directeur général de ladite société appelle les services habilités à faire respecter les prix officiel fixés, expliquant que la production actuelle du ciment est suffisante.« Ce n’est pas à cause de BUCECO que ces prix du ciment sont en train d’être haussés .Nous avons communiqué à toute notre clientèle les prix officiel du ciment BUCECO, et ceux qui disent qu’il n’y a pas de production assez suffisante, ils se trompent par ce que nous travaillons d’arrache-pied pour la production du ciment. Nous interpellons l’administration  et la clientèle à faire le suivi  pour la régulation du prix de ce ciment ».

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici