Burundi : Les résultats provisoires des présidentielles et législatives

    0
    431
    C’est ce lundi 25 mai 2020 après le triple scrutin du 20 mai 2020 que la commission électorale nationale indépendante a présenté officiellement les résultats provisoires des présidentielles et des députés à l’hôtel Club du Lac Tanganyika. 

    De nombreux invités avaient répondu présents au rendez-vous tels les candidats aux élections, leurs représentants, les responsables de différentes confessions religieuses, le forum des partis politiques, les sociétés civiles et les différents média.

    La transparence de la CENI

    En effet, depuis 2005, c’est la  première fois que la CENI fait recours à un triple scrutin. Pierre Claver Kazihise, président de la CENI, rappelle que les élections se sont déroulées en toute sécurité au niveau nationale. Le taux de participation étant de 87,71% pour les présidentielles et 87,31% pour les législatives avec environ 3,5% de voix nulles et des abstentions aux présidentielles. Pour la CENI, leur objectif a été atteint car la population a voté massivement.

    Pierre Claver Kazihise a expliqué que les dépouillements se sont faits au lieu même des votes et qu’ils se sont faits en toute transparence. Ces dépouillements se sont acheminés dans les différents CECI et ont été par la suite proclamés au niveau des différents CEPI pour être enfin proclamés par la CENI au niveau national. Les résultats des communaux seront quant à eux proclamés au niveau provincial par les CEPI.

    Que disent les chiffres provisoires ?

    Kazihise rappelle cependant avant la proclamation que toute compétition se fait selon les normes, et fait référence à la constitution, au code électoral, aux décrets présidentiels, à la loi qui appelle les citoyens à voter ainsi qu’à celle qui prévoit les propagandes électorales.

    Au niveau national, trois partis viennent au devant dans ces résultats dont le CNDD-FDD qui dépasse le CNL et l’UPRONA aux présidentielles  avec  68,72% et consécutivement 24,19% et 1,64% pour les deux autres, et avec 68,02% et consécutivement 22,43% et 2,44% pour les deux autres aux législatives.

    En effet, aux présidentielles comme aux législatives, le parti CNDD-FDD remporte ces élections dans toutes les provinces sauf dans deux provinces dont la mairie de Bujumbura, où il a reçu 36,70% contre 52,11% du CNL pour les présidentielles, 34% contre 47,09% du CNL pour les législatives; ainsi qu’en province Bururi où il est en arrière avec 44,33% contre 44,41% du CNL aux présidentielles.

    Les sièges par province sont répartis suivant les prescriptions de la loi électorale en appliquant le quotient électoral sur les suffrages obtenus. Seuls les candidats qui ont obtenu 2% ou plus pourront siéger à l’assemblée nationale. Il s’agit donc selon les suffrages obtenus de trois partis politiques dont le CNDD-FDD, le CNL et l’UPRONA. Sur les 100 sièges disponibles avant la cooptation pour les 24 autres, le parti au pouvoir  aura 72 sièges contre 27 du CNL et un siège pour l’UPRONA.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici