Muyinga : un faible rendement chez les agriculteurs

0
205
©Pixabay

Certains ménages de la colline Matyazo en province Muyinga vivant de l’agriculture indiquent que leur revenu mensuel est inférieur à leurs besoins.

Ces agriculteurs expliquent que l’argent qu’ils gagnent quotidiennement les aide à satisfaire seulement les besoins immédiats dont la ration alimentaire. Léonie Kanyonga, habitant cette colline en commune Gasorwe, témoigne qu’elle peut facilement gagner 20 milles francs par semaine. Mais puisque elle doit chaque jour nourrir sa famille, elle se retrouve sans sou.

Quant à Elie Ruzozakwenda de la même localité, à l’absence des revenus mensuels pour se procurer ce dont il a besoin, il vend les bananes se trouvant dans sa propriété à très bas prix. Ces bananes sont souvent à l’état de bourgeon.

La coordinatrice du centre de développement familial économique à Muyinga, affirme ce niveau de productivité malgré l’absence des rapports précisant le revenu mensuel de chaque ménage. Grâce à l’entretien avec la communauté, Eugénie Gakobwa a appris que leur gain oscille aux environs de 10 milles et 200 milles franc burundais par mois.

A quoi est dû ce bas niveau de revenu ?

La spécialiste en gestion et administration des affaires explique le faible revenu mensuel des ménages vivant de l’agriculture par la faible production émanant de la dégradation du sol cultivable et le faible coût des produits agricoles.

Pour que les agriculteurs aient un revenu mensuel suffisant, Monique Kayibanda demande à la population d’éviter le gaspillage des biens familiaux et d’améliorer les techniques agricoles. Ces dernières relèvent de la sélection des semences, la qualité des équipements agricoles et de l’eau, l’irrigation ou d’autres pratiques de techniques agricoles.

L’organisation des Nations unies pour l’alimentation et de l’agriculture suggère la diversification des activités génératrices de revenus. Elle précise que l’élevage de poissons et de porcs, une production végétale plus efficace et des activités spécialisées telles que la culture de champignons, offrent aux agriculteurs des moyens de gagner des revenus supplémentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici