Rumonge : des fillettes violées par des domestiques

    0
    355

    Deux gamines de moins de 5 ans ont été violées en moins de 3 jours le week-end passé en commune Burambi de la province Rumonge. Les présumés auteurs de ces infractions sont tous des domestiques selon les voisins des victimes.

    L’une de ces fillettes âgées de moins de 3 ans a été violée le soir de ce vendredi 11 décembre. L’accusé de ce crime est un domestique de 20 ans travaillant pour la famille de l’enfant. Ce dernier a été attrapé en flagrant délit par le père de la petite. Toutefois, les voisins de cette famille affirment que ce domestique a été sérieusement giflé par son patron, qui s’est par la suite sauvé.

    Moins de trois jours après ce cas, une autre petite fille, d’une colline voisine a été violé dans la mi – journée de ce dimanche 13 décembre. Cette fois-ci, c’est le domestique de leur voisin âgé de 28 ans, qui, selon les sources sur place, a profité de la solitude de cette mineure. Le présumé auteur a été immédiatement arrêté puis remis à la police selon les mêmes sources.

    Silas Nduwinama, coordinateur du centre pour le développement familial et communautaire en province Rumonge dit que ce phénomène doit être stoppé d’urgence. Il demande aux autorités compétentes d’arrêter ce domestique en cavale et de le traduire en justice, pour des punitions exemplaires. Cela contribuerait, selon lui, d’éradiquer ce phénomène.

    Au Burundi, les violences sexuelles basées sur le genre, sont en augmentation quasi-constante depuis plusieurs années. Ainsi, le Centre SERUKA dénombre en moyenne, 1500 cas de violences sexuelles par an. En 2018, le pays a enregistré 6 395 cas de femmes victimes de VSBG, parmi eux, 40 sont des mineurs.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici