Mosaïque du 22/05/2021 : pénurie ou hausse des prix de certains produits

    0
    407

    Le sucre devient de plus en plus rare dans les magasins, dans les boutiques et là ou l’on en trouve c’est rare d’avoir plus d’1 kilo et pourtant, la SOSUMO (Société Sucrière du Mosso) dit que la production est suffisante. Les prix des matériaux de construction en l’occurrence le ciment deviennent presque incontrôlés sur le marché.

    Un sac de 50 kilos qui, officiellement coute 24.500 francs burundais peut aller jusqu’à 30.000 francs burundais. Ce n’est pas si souvent que l’ont trouve actuellement les produits BRARUDI au choix.

    Les prix d’autres denrées alimentaires, le haricot, les pommes de terres, les bananes, l’huile de palme, le coton, etc., on n’en parle pas et tout pèse sur le dos des consommateurs avec de maigres revenus mais qui, hélas, n’ont pas le choix.

    Quel serait alors le nœud du problème pour cette situation ?

    Quels impacts sur les consommateurs ?

    Comment rectifier le tir, réguler et respecter les prix par et pour les uns et les autres ?

    Et bien d’autres interrogations.

    Dans cette émission Mosaïque, nous tentons de trouver des réponses à ces questions avec nos 3 invités :

    1. Chrysologue Mutwa, Directeur général du commerce au ministère du commerce, du tourisme et industrie

    2. Pierre Nduwayo, président et représentant légal de l’association burundaise des consommateurs ABUCO en sigle

    3. Faustin Ndikumana, président et représentant légal de l’association PARCEM ( Parole pour le Réveil des Consciences et l’Evolution des Mentalités )

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici