Comment le Club Bruges va-t-il se relever des potentiels départs de Lang et De Ketelaere ?

    0
    1367

    Après une phase de play-offs exceptionnelle, qui a permis au club de remporter le titre de champion de Belgique, le Club Bruges est déjà en mission pour faire sa propre succession sur l’exercice 2022-2023. En effet, les Brugeois, deuxièmes de la saison régulière, ont réussi à refaire leur retard sur l’étonnante équipe du Royale Union Saint-Gilloise, promue mais première de la première partie de championnat. Une année prometteuse pour la RUSG, qui pourrait bien poser quelques problèmes au Club Bruges pour cette nouvelle saison.

    Nouvelle saison, nouveaux objectifs mais même finalité pour le Club Bruges : le titre de champion de Belgique. Après avoir remporté les trois derniers titres : 2019-2020, 2020-2021 et 2021-2022, les Brugeois comptent bien poursuivre leur série, eux qui ont remporté quatre des cinq dernier titres (seul le KRC Genk s’est intercalé en 2018-2019). Cette fois, ce n’est pas sous les ordres de Philippe Clement que le club belge s’est imposé puisque le technicien a quitté la Belgique au mois de janvier pour rejoindre l’AS Monaco et tenter de s’y imposer. Alfred Schreuder, son remplaçant, a donc trouvé les bonnes formules pour continuer l’excellent travail de son prédécesseur ! Toutefois, cet été pourrait amener plusieurs départs très compliqués à compenser, malgré le très bon travail de la cellule de recrutement.

    À commencer par Noa Lang ! L’ailier de 23 ans, malgré un contrat jusqu’en juin 2025, a clairement fait comprendre qu’il voulait rejoindre l’un des cinq grands championnats durant l’été. Présent au club depuis 2020, le jeune joueur formé à l’Ajax Amsterdam a fait forte impression en Ligue des Champions cette année face au Paris Saint-Germain notamment. Celui qu’on compare à Neymar, physiquement et techniquement, a marqué 9 buts au total pour 15 passes décisives en 48 matchs, toutes compétitions confondues. Aujourd’hui, sa valeur est de 22 millions d’euros et Lang pourrait bien terminer en Bundesliga ou en Premier League, là où ses qualités pourraient être très appréciées. Sûr de lui, il affiche sa grande confiance à un point où il peut paraître, parfois, assez hautain.

    L’autre joueur susceptible de quitter Bruges n’est autre que Charles de Ketelaere. Le talentueux attaquant belge, âgé de seulement 21 ans, a la cote sur le marché des transferts. Rapide et technique malgré sa grande taille (1m92), il peut jouer à la fois buteur et numéro 10. Pisté, notamment, par le Milan AC, le Diable Rouge compte 8 sélections avec les A pour 1 réalisation. Il est clairement l’avenir du football belge en pointe de l’attaque et sort d’une saison pleine avec les Brugeois : 18 buts, 10 passes décisives en 49 matchs. Sa valeur est déjà de 30 millions d’euros ! Forcément, avec ces deux potentiels départs, le Club Bruges risque d’être fortement handicapé. Pour autant, selon les paris sportifs sur la prochaine Jupiler Pro League, le club belge part toujours favori des bookmakers à sa propre succession. Reste maintenant le plus dur : trouver les remplaçants potentiels pour éviter d’être trop impacté par ces deux départs de l’effectif. Réponse dans les prochaines semaines.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici