Bujumbura : la colline Uwinterekwa menacée des fissures

    0
    133

    Uwinterekwa, une colline de la zone urbaine de Gihosha présente une fissure qui a déjà occasionné des dégâts dont l’écroulement des maisons. Le directeur général de la protection civile et de la gestion des catastrophes projette la relocalisation immédiate des habitants de cette colline.

    Partout sur le sol de la colline Uwinterekwa s’observe des fissures. Au moins deux maisons sur dix sont déjà détruites, et pour d’autres, les portes sont bloquées et ne se ferment.

    Selon les habitants de cette localité, des maisons ne cessent de s’effondrer. «Ma maison était en étage. Elle a été démolie. Maintenant je passe la nuit chez les voisins avec nos enfants alors que nous avions contracté un crédit pour la construction » regrette en pleurant, Marie candide.

    Selon l’expert en environnement, Sabushimike Jean Marie, cette fissure résulte du mouvement d’enfoncement du sol qui n’est pas uniforme donc le tassement différentiel car, dit-il, la colline Uwinterekwa abritait dans le temps des champs rizicoles.

    Dans son déplacement sur la colline Uwinterekwa ce mardi, le directeur général de la protection civile et de la gestion des catastrophes au sein du ministère de la sécurité publique trouve que pour sauver les vies humaines en dangers, les occupants de cette colline doivent être délocalisés. « Dans la plateforme, nous nous sommes concertés et nous avons conclu que dans l’urgence, une partie cette population doit être relocalisée. La délocalisation ne concerne pas tout le monde. Il y a une zone déjà identifiée », révèle Ntemako.

    Toutefois, Antoine Ntemako invite les experts en environnement à mener une étude de prévention pour les maisons non touchées par cette catastrophe sur la colline Uwinterekwa.

    Cette autorité du ministère de la sécurité publique appelle la population à être vigilante dans les achats des parcelles pour éviter les risques qui peuvent surgir.

    Les fissures sur la colline Uwinterekwa viennent s’ajouter à d’autres catastrophes qui surgissent dans différentes localités de la capitale économique Bujumbura. A titre d’exemple, le quartier Kinanira 3 en zone urbaine de musaga est sous menace d’un ravin qui s’agrandit du jour le jour et le quartier Gikungu rural tout près de la rivière nyenzari et le quartier gisyo de la zone urbaine de kanyosha subissent le même sort.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici